Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ile-de-France : une aide pour transformer sa voiture en véhicule électrique

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Le conseil régional d'Ile-de-France a voté mercredi la mise en place d'une prime pour aider les professionnels à transformer leur véhicule diesel ou essence en voiture électrique. Les particuliers y auront accès à partir du mois d'octobre.

Convertir une voiture thermique en électrique coûte en moyenne 15 000 euros
Convertir une voiture thermique en électrique coûte en moyenne 15 000 euros © Radio France - Jean-François Fernandez

La Région veut aider les Franciliens à passer à l'électrique, sans changer de voiture. Le conseil régional a voté mercredi une prime pour les véhicules faisant l'objet d'un "rétrofit", cette technique qui consiste à transformer une voiture ou une camionnette thermique en véhicule électrique. Dans un premier temps, cette aide, allant jusqu'à 2.500 euros, est réservée aux professionnels (TPE et PME). Le vote pour les particuliers aura lieu en octobre.

Depuis le mois d'avril 2020, un décret permet de transformer une voiture diesel ou essence en véhicule électrique. Sont concernés les voitures, camionnettes, camions, bus et cars de plus de cinq ans et les deux ou trois roues motorisées de plus de trois ans. La mécanique d'origine est remplacée par un moteur électrique et une batterie (ou pile à combustible pour l'hydrogène). Cette transformation peut se faire uniquement chez des professionnels homologués.

Réduire le coût 

Cette technique, qui a l'avantage de permettre de conserver sa voiture, reste chère. En moyenne 15.000 euros (de 8.000 euros pour une citadine à 50.000 euros pour une berline avec plus d'autonomie). Mais la voiture transformée peut bénéficier de la prime à la conversion, dans la limite de 5.000 euros. Et d'aides locales comme celle de la région Ile-de-France. Valérie Pécresse compte bien sur une baisse des coûts à moyen terme avec le développement "d'une filière industrielle du rétrofit des véhicules thermiques."

"Aujourd'hui, cette filière de 'rétrofit' est chère, entre 10.000 et 15.000 euros, a expliqué la présidente de la région Ile-de-France sur France Info jeudi 17 septembre. "Mais ce que nous disent les industriels, c'est 'si vous nous aidez, si vous nous apportez du marché, et bien pour 'rétrofiter' une Clio, ça pourrait coûter 5.000 euros seulement à la fin, une fois qu'on aura industrialisé le process'. Et donc nous, on donnerait la moitié".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess