Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Ile-de-France : Valérie Pécresse menace d'arrêter de payer la SNCF et la RATP le 8 juillet

Par

Si l'Etat ne compense pas les pertes subies par les transports en commun publics franciliens à cause de la crise du Coronavirus, la présidente de la région Ile-de-France, Valérie Pécresse, menace d'arrêter de payer la RATP et la SNCF le 8 juillet 2020. Elle l'a dit sur LCI ce mardi.

Valérie Pécresse ne veut pas augmenter le passe Navigo pour compenser les pertes financières de la SNCF et de la RATP liées au Coronavirus Valérie Pécresse ne veut pas augmenter le passe Navigo pour compenser les pertes financières de la SNCF et de la RATP liées au Coronavirus
Valérie Pécresse ne veut pas augmenter le passe Navigo pour compenser les pertes financières de la SNCF et de la RATP liées au Coronavirus © Radio France - Rémi Brancato

"Nous avons décidé à l'unanimité du conseil d'administration d'Ile de France mobilités que le 8 juillet, date à laquelle nous n'aurons plus de trésorerie, nous cesserons de payer la RATP et la SNCF", a affirmé Valérie Pécresse ce mardi  matin sur LCI.

Publicité
Logo France Bleu

Ile-de-France mobilités victime du confinement

Les transports publics de notre région ont été durement touchés par le confinement mis en place pour faire face au Coronavirus. La présidente d'Ile-de-France qui est aussi présidente d'Ile-de-France mobilités, la société gestionnaire des transports, rappelle que la situation est catastrophique, en   "quasi faillite", dit-elle. 

Elle précise que les 425 millions d'euros promis par l'Etat représentent 15% des 2,6 milliards de pertes que le Covid a générées pour Ile-de-France mobilités.

Pas question d'augmenter le passe Navigo, assure Valérie Pécresse 

"Ce que veut le gouvernement est que j'augmente le Pass Navigo pour rembourser les pertes Covid", a-t-elle indiqué, en évoquant "une augmentation de 20 euros".

Valérie Pécresse assure qu'elle "refuse d'instaurer un impôt Covid sur les Franciliens". "C'est incompréhensible, sauf à imaginer des arrières-pensées politiques", a ajouté la présidente. 

Pour elle, "on ne peut pas tenir un double langage : avoir une conférence citoyenne et afficher une préoccupation pour la lutte contre le réchauffement climatique, et laisser les transports en commun en Ile-de-France faire faillite".

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu