Transports

EN IMAGES - Toulouse adopte le téléphérique urbain

Par Olivier Lebrun, France Bleu Toulouse mercredi 21 décembre 2016 à 16:36

La future station du téléphérique au CHU Rangeuil
La future station du téléphérique au CHU Rangeuil - @Groupement Poma

Le Téléphérique Urbain Sud reliera d’ici trois ans l’Oncopole à l’Université Paul Sabatier, en franchissant la colline de Rangueil, par-dessus les bouchons, dans des cabines avec vue sur les Pyrénées.

C'est fait, Toulouse a fait le choix du téléphérique. C'est le groupe français Poma qui a été choisi parmi les quatre leaders mondiaux en course pour concevoir et installer ce téléphérique urbain qui doit relier dans un premier temps l’Oncopole, le CHU de Rangueil (210 000 consultations médicales par an), et l'Université Paul-Sabatier (30 000 étudiants) à l'horizon 2020. Le montant du contrat est de 54 millions d'€, avec un contrat de maintenance de 38 millions d'€ sur 20 ans.

Un tracé long de 3 kms avec un dénivelé de 100 mètres sur le coteau de Pech David - Aucun(e)
Un tracé long de 3 kms avec un dénivelé de 100 mètres sur le coteau de Pech David - @SMTC Tisséo

Toulouse est la première ville de France à lancer ce type de téléphérique urbain, long de trois kilomètres. Dans ce secteur accidenté où il faut traverser la Garonne et le périphérique, il permettra de survoler les bouchons, en 10 minutes chrono, contre 30 minutes en voiture, à raison d'une cabine toutes les une minute et demi, la fréquence du métro.

Par beau temps, un panaroma unique sur la chaine des Pyrénées - Aucun(e)
Par beau temps, un panaroma unique sur la chaine des Pyrénées - @Groupement Poma

Des cabines qui résistent au vent d’Autan

Le "Téléphérique Urbain Sud", c'est son nom, pourra transporter jusqu'à 7.000 passagers par jour, en franchissant la colline de Pech David. Un moyen de transport sûr et silencieux.

Le téléphérique est conçu pour fonctionner avec des vents jusqu’à 108 km/h. Le système intégre un dispositif de sécurité qui permet de rapatrier les cabines en stations dans un délais inférieur à 2 heures, en cas de panne d’électricité par exemple, toute évacuation verticale est donc exclue. — Francis Grass, Président de la SMAT, la société d’aménagement.

►►►Notre Reportage sur le fonctionnement du futur télécabine

On est au dessus des voitures, c'est le silence, on regarde les Pyrénées

9 minutes, contre 30 minutes en voiture

La capacité du téléphérique sera de 1.500 voyageurs par heure et par sens de circulation, une fréquence proche de celle du métro, soit une minute 30 d’intervalle maximal entre deux cabines. Le téléphérique urbain sud sera accessible avec un titre de transport Tisséo. Comme le métro et le tram, il fonctionnerait de 5h15 à minuit.

14 cabines feront la rotation, d’une capacité de 35 places, elles seront accessibles aux personnes à mobilité réduite, et on pourra y embarquer avec son vélo.

On peut monter son vélo à bord - Aucun(e)
On peut monter son vélo à bord - @Groupement Poma

Trois stations directement accessibles

Le téléphérique sera facilement accessible, placé au niveau du sol dans les trois stations. La première sera située à l’entrée de l’Oncopole, face à l’hôpital du cancer, on va construire un parking relais de 500 places.

La station du téléphérique à l'Oncopole - Aucun(e)
La station du téléphérique à l'Oncopole - @Groupement Poma

La deuxième station se situera à l’entrée de l’hôpital Rangueil. La troisième devrait se situer à l’entrée du Lycée Bellevue, juste en face de la faculté Paul Sabatier à la sortie du métro. Un seul pylône serait positionné dans le parc du lycée Bellevue.

Au total, cinq pylônes seront positionnés sur l’ensemble du tracé, au lieu des 20 qui auraient été nécessaires dans la solution téléphérique monocâble, c’est la technique 3S, à trois câbles, soit un téléphérique débrayable qui a été choisie.

Des extensions déjà prévues vers Basso Cambo et Montaudran

L’idée est déjà de prolonger le téléphérique vers Montaudran d’un côté depuis Paul Sabatier, et vers Basso Cambo depuis l'Oncopole.

On a déjà fait travailler nos équipes sur la question, l’enjeu pour nous est que ça ne soit pas un appendice, mais un maillon qui relie les trois lignes de métro entre elles. — Jean Michel Lattes, président du SMTC TIsséo.

Le mode d'emploi du téléphérique - Jean Michel Lattes - Président SMTC Tisséo

Les extensions en projet du téléphérique urbain sud - Aucun(e)
Les extensions en projet du téléphérique urbain sud - @SMTC Tisseo

La phase de conception du téléphérique débutera dès le début 2017 , avec un travail de concertation avec les parties prenantes (université Paul Sabatier, Lycée Bellevue, Région , Hôpital Rangueil, Oncopole). L’enquête publique, début 2018. Démarrage des travaux , fin 2018. Mise en service , début 2020.

Toulouse, ville pilote du téléphérique urbain

Le téléphérique de Brest a été mis en service en novembre, mais il ne fait que 400 mètres pour traverser la rade. Toulouse est donc la première grande ville de France à lancer ce type de téléphérique urbain qui survole une partie de la ville.

Le groupe français Poma est associé à Bouygues pour les travaux et à la société Altiservice qui géré les remontées mécaniques de stations de sport d'hiver , elle sera chargée la maintenance du téléphérique. L'entreprise Poma a déjà réalisé les téléphériques urbains de Medellin en Colombie, de New York et de Rio de Janeiro.

Le téléphérique, la tête dans les nuages - Aucun(e)
Le téléphérique, la tête dans les nuages - @Groupement Poma