Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Incendie près de la LGV en Gironde : des retards importants signalés en gare de Poitiers

-
Par , France Bleu Poitou

Un incendie près des voies de la LGV à la limite entre la Gironde et la Charente-Maritime entraîne d'importantes perturbations du trafic SNCF depuis jeudi soir, avec notamment en gare de Poitiers, des retards allant jusqu'à une heure.

Illustration
Illustration © Maxppp - Alexis Sciard

Un vendredi compliqué pour tous les Poitevins qui prennent le train de bon matin. Un incendie s'est déclaré jeudi en fin de journée à Lapouyade, à la limite du Nord-Gironde et du Sud de la Charente-Maritime. Pour suivre l'évolution de la situation en temps réel et le tableau d'affichage de la gare de Poitiers, il suffit de se rendre ici !

A l'origine de l'incendie, des déchets enflammés, tombés d'un camion-poubelle, se sont propagés en bordure des rails de la LGV et ont brûlé une cinquantaine d'hectares. 

Le feu a entraîné l'arrêt du trafic sur la LGV jeudi soir et d'importants retards depuis vendredi matin. En gare de Poitiers, les TGV en direction de Bordeaux et de Paris sont impactés.

Afin de maintenir le trafic ferroviaire, la SNCF a mis en place une bifurcation à hauteur d'Angoulême-Nord, en direction de Bordeaux. Les TGV sont détournés et passent par la voix classique des TER, ce qui ralentit forcément la vitesse des trains et donc, nécessairement, la circulation générale. 

A 8h30 ce matin, les agents de Liséa, le concessionnaire de la LGV, n'avaient toujours pas pu inspecter les rails pour mesurer l'étendue des dégâts. Ils attendent le feu vert de la préfecture et des sapeurs-pompiers. Il faudra ensuite nettoyer et ré-électrifier les voies. Les perturbations risquent donc de se poursuivre durant une partie de la journée. 

  • SNCF
Choix de la station

À venir dansDanssecondess