Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Indre-et-Loire : c'est parti pour 4 ans de travaux sur l'A10 entre Veigné et Sainte-Maure-de-Touraine

-
Par , France Bleu Touraine

Le vaste chantier de l'élargissement de l'A10 à 2x3 voies entre Veigné et Sainte-Maure-de-Touraine a débuté. Il va durer 4 ans. Et mobiliser, au plus fort des travaux, jusqu'à 300 personnes chaque jour.

Les travaux d'élargissement ont déjà débuté sur l'A10 au niveau de Sorigny
Les travaux d'élargissement ont déjà débuté sur l'A10 au niveau de Sorigny © Radio France - Annabelle Wanecque

Indre-et-Loire, France

Les engins de chantier ont commencé à investir l'A10 entre Veigné et Sainte-Maure-de-Touraine ! Les travaux d'élargissement à 2x3 voies de cette portion de 24 kilomètres ont débuté le 9 septembre dernier, mais ils ont été officiellement présentés ce lundi lors d'une conférence de presse. Ils vont durer 4 ans pour un coût total de 244 millions d'euros, une somme entièrement à la charge de Vinci Autoroutes.

Rendre le trafic plus fluide sur une autoroute très fréquentée par les poids-lourds

La première des priorités, c'est de construire de nouveaux ponts, 10 au total sur les 14 existants. Car les actuels ouvrages sont évidemment trop courts pour une future autoroute à 2x3 voies. Quand les piles centrales et latérales des nouveaux ponts seront donc sur pied commencera alors seulement la construction de la 3ème voie. L'idée avec celle-ci, c'est que le trafic se fasse plus fluide. Ce qui n'est pas toujours le cas sur cette portion qui voit passer 35 000 véhicules par jour, dont 20% de poids lourds. La moyenne est, elle, aux alentours de 10%. Eric Sauner est directeur opérationnel chez Vinci Autoroutes. "Quand on a une section avec un fort taux de poids-lourds, _quand un poids-lourd double un autre poids-lourd, c'est pénible d'être derrière_. Donc l'objectif, c'est de permettre de circuler dans les meilleures conditions de confort possibles". 

Pendant la durée des travaux, les automobilistes devraient toujours circuler sur deux voies, la plupart du temps en tout cas. Leur vitesse est, elle, réduite autour des zones de chantier. Des radars pédagogiques ont d'ailleurs été installés. Au plus fort du chantier, plus de 300 personnes y travailleront chaque jour. Les travaux sont prévus pour durer jusqu'en 2023.

L'association Agir A10 conteste toujours en justice les mesures acoustiques

Un chantier qui fait râler les 320 riverains regroupés au sein de l'association Agir A10. Celle-ci a d'ailleurs formé un recours devant le tribunal administratif d'Orléans contre les mesures acoustiques envisagées par Vinci Autoroutes pour protéger les riverains, mesures insuffisantes selon elle. Le président d'Agir A10, Christian Barillet, regrette d'ailleurs de n'avoir plus aucun contact avec Vinci Autoroutes, plus aucune information sur ce chantier. "On sent bien qu'il y a _une volonté délibérée de la part de Vinci de ne surtout pas communiquer avec l'association_. On a pas déposé un recours pour empêcher les travaux mais pour que la loi soit appliquée vis-à-vis des protections acoustiques. On a l'intime conviction qu'il s'agit d'une mesure de rétorsion de la part du groupe, ce qui est ridicule. Car plus il y aura de communication, plus il y aura d'information, plus le chantier se déroulera dans de bonnes conditions".

Une critique que n'entend absolument pas Eric Sauner, directeur opérationnel chez Vinci Autoroutes. Lui estime faire 10 fois plus que ce que lui impose la loi en la matière, soit 4 kilomètres d'écran acoustique. Et en avoir suffisamment parlé aux riverains. "Nous sommes sur le terrain depuis 2015. On est proches des riverains, des associations, des élus, pour travailler ensemble. On a plus de 300 heures de concertation sur une opération comme celle-là, c'est énorme. On est en travail permanent avec l'ensemble des populations". Vinci Autoroute a par ailleurs mis en place un numéro vert pour répondre aux questions des riverains, c'est le 0805 690 163. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu