Transports

Indre-et-Loire : à Chinon, les gendarmes testent les patrouilles en gyropodes

Par Jérôme Collin, France Bleu Touraine lundi 25 janvier 2016 à 6:22

Les patrouilles en gyropodes sont à l'essai à Chinon
Les patrouilles en gyropodes sont à l'essai à Chinon © Radio France - Jérôme Collin

Plusieurs gendarmes de la compagnie de Chinon sont formés au maniement des gyropodes. Ils ont été utilisés pour la première fois en service ce dimanche. Une initiative unique en France au sein de la gendarmerie nationale.

Casque sur la tête, les deux pieds sur cette planche à deux roues : les gendarmes de Chinon adoptent progressivement les nouvelles technologies.  La prise en main est très rapide. Il ne s'agit pour l'instant que d'une expérimentation, mais le capitaine Denis Tardieu, de la compagnie de gendarmerie de Chinon, mise beaucoup sur ces gyropodes. Ils seront à nouveau utilisés pour de prochaines manifestations culturelles : le marché médiéval ou encore la foire aux vins.

Les gyropodes ont de nombreux avantages

Un matériel parfaitement adapté aux obligations des gendarmes

Les gyropodes vont à 15 kilomètres/heure en moyenne, avec des pointes à 20. Ils peuvent grimper des côtes de 20 degrés, et puis on peut les guider d'une seule main et donc intervenir de l'autre si besoin. Mais ils ont aussi un coût : 3.000 euros pièce.

Partager sur :