Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Indre-et-Loire : Des routes abîmées par la canicule mais rien de grave

-
Par , France Bleu Touraine

La canicule a eu, comme on s'en doutait, un effet sur les routes d'Indre-et-Loire. Les chaussées ont été par endroit détériorées, quelques arrachements de bitume ont été signalés, mais rien de majeur. Les réparations interviendront à l'automne.

Illustration
Illustration © Maxppp - Jean Becker

Indre-et-Loire, France

Quelques arrachements, des décollements de bitume et de gravillons. Voilà ce qu'a laissé la canicule fin juin sur les routes d'Indre-et-Loire gérée par le conseil départemental d'Indre-et-Loire. Mais au final, à l'heure du bilan réalisé par le service des routes, il n'y a rien de grave, rien d'exceptionnel non plus.

Si vous me demandez si les routes tourangelles ont été fortement impactées par la canicule, je dois vous répondre Non. Patrick Michaud, le vice-président en charge des routes au conseil départemental d'Indre-et-Loire  

Tous les secteurs sont touchés, par exemple à la sortie de Sorigny sur Départementale 101, sur la RD8, à Thilouze et Artannes, sur la RD751 et la RD47 qui venaient toutes les deux d'être refaites. Là, il n'y a pas d'arrachement, mais un revêtement abîmé. Beaucoup de routes au final sont impactées, la RD31 dans le sud-Touraine à Ligueil et Preuilly, la RD81 dans l'est, à l'intersection de la 959 et la 504 dans le nord-ouest, ou encore la RD15 à Containvoir. Rien de grave. "Ca pose exclusivement un problème de confort" dit Patrick Michaud. "Il n'y a aucun souci de sécurité notamment pour les motards" assure le vice-président du Département. Les travaux de réfection ne seront pas refaits tout de suite parce que les périodes de fortes chaleurs ne sont pas finies, et donc qu'il y aura d'autres détériorations. Les travaux seront réalisés après septembre. Le coût entrera dans les frais généraux de l'entretien des routes, et ne nécessitera pas de délibération exceptionnelle en session.