Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Indre-et-Loire : les riverains de la LGV conviés à approuver les mesures acoustiques "normales"

jeudi 10 mai 2018 à 10:28 Par Yohan Nicolas, France Bleu Touraine

Liséa, le concessionnaire de la LGV Tours-Bordeaux, invite les riverains à une réunion publique le 16 mai à Draché pour leur exposer les résultats des 40 mesures de bruit effectués le long de la ligne. Selon elle, les mesures acoustiques sont conformes à la réglementation.

Les riverains de la LGV ne sont toujours pas entendus par Liséa
Les riverains de la LGV ne sont toujours pas entendus par Liséa © Maxppp - © Maxppp - Benoit Felace/Courrier de l'Ouest

Indre-et-Loire, France

Le 16 mai prochain à 19h, Liséa, le concessionnaire de la ligne LGV, présentera à la salle socio-culturelle, les résultats des 40 mesures effectuées le long de la LGV Tours-Bordeaux, chez des riverains du tracé. Depuis la mise en service de la ligne, ces derniers se plaignent de bruits liés au passage des 80 à 90 trains par jour. Ils souhaitent déménager mais la valeur des biens aurait baissé de 40%. Une manifestation avait rassemblé plus de 300 personnes et des élus le 25 novembre dernier

Cet enregistrement de 24 heures a été réalisé par le laboratoire Céréma, en tenant compte du trafic moyen annuel sur ce périmètre. C'est le résultat d'une première phase de concertation avec les maires des 14 communes concernées par la ligne LGV en Indre-et-Loire : Chambray, Veigné, Monts, Sorigny, Villeperdue, Sainte-Catherine-de-Fierbois, Sainte-Maure de Touraine, Sepmes, Draché, Maillé, Nouâtre, ports-sur-Vienne, Pussigny, Marigny-Marmande.

Des mesures conformes à la réglementation

Selon le communiqué de Liséa rendu public mercredi soir, les résultats des 40 mesures en Indre-et-Loire sont tous conformes à la réglementation. C'est à dire conforme à l'arrêté du 8 novembre 1999 : 60 db(A) en moyenne diurne de 6h à 22h et de 55 db(A) de moyenne nocturne de 22h à 6h. Les résultats de ces mesures seront présentés le 16 mai à Draché lors d'une réunion publique qui s'annonce tendue. Les riverains de la LGV contestent le mode de calcul. Les riverains veulent que l'on prenne en compte les pics de trafic et non pas des moyennes sur la journée pour améliorer encore leur protection. Une position comprise par Nicolas Hulot, et par la ministre des transports Elisabeth Borne qui avait mis en demeure le concessionnaire. 

Des mesures de vibrations

Par ailleurs Liséa, pour répondre aux inquiétudes des riverains sur l'impact de la ligne sur les fondations des maisons, a réalisé une campagne de mesure des vibrations au sein des maisons situées à proximité de la ligne. Deux mesures ont été réalisées en Indre-et-Loire sur les 24 identifiés sur les 300 kms de ligne. Le résultat sera présenté là encore le 16 mai à Draché.