Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Indre-et-Loire : mobilisation contre l'extension du périphérique nord de Tours

-
Par , France Bleu Touraine

Depuis trente ans, les maires successifs de Tours ont envisagé une extension du périphérique de l'agglomération, au-delà de Saint-Cyr-sur-Loire. La Métropole de Tours envisage de l'allonger de 2,5km, jusqu'à la route de Rouziers. Une aberration dénonce les riverains et des associations.

Actuellement, le périphérique tourangeau s'arrête à Saint-Cyr-sur-Loire
Actuellement, le périphérique tourangeau s'arrête à Saint-Cyr-sur-Loire © Radio France - Xavier Louvel

Indre-et-Loire, France

C'est l'un des serpents de mer de l'agglomération tourangelle, depuis plus de trente ans. Quid du périphérique de Tours sur le nord? Sera-t-il bouclé un jour? Pour l'instant, il s'arrête sur Saint-Cyr-sur-Loire. Officiellement, aucune décision ne sera prise avant 2021 dit la Métropole de Tours. Mais la Métropole ne s'en cache pas, elle travaille sur une solution qui n'en est pas une, celle d'ajouter un tronçon de 2,5 km entre Saint-Cyr et la Départementale 2, la route de Rouziers, et donc de ne pas boucler le périphérique. Autant dire que les riverains sont inquiets, d'autres en colère

Le projet d'extension du périphérique de Tours relierait Saint-Cyr-sur-Loire à la départementale 2, la route de Rouziers - Aucun(e)
Le projet d'extension du périphérique de Tours relierait Saint-Cyr-sur-Loire à la départementale 2, la route de Rouziers - @GoogleMaps

Déjà, la Départementale 2 draine beaucoup de voitures et de camions. 7.300 véhicules, dont 3 % de poids lourds, empruntent chaque jour la route de Rouziers selon les chiffres de la Métropole. Le matin, 800 véhicules arrivent du nord sur le rond-point de l'avenue du Danemark et plus de 550 véhicules l'empruntent dans l'autre sens. Le soir, le comptage effectué par l'association Bien Vivre au Nord de Tours est encore plus impressionnant avec plus de mille véhicules recensés. Faire arriver le périphérique sur cette D2 a donc l'opposition de tous les riverains, de toutes les associations. 

La petite extension du périphérique décidée par Mr Briand nous paraît un non-sens. Christian Peignot, le président de l'association Bien Vivre au Nord de Tours

La vue des jardins des habitants du quartier des Douets actuellement. Le projet de périphérique passerait à hauteur des lignes haute-tension - Radio France
La vue des jardins des habitants du quartier des Douets actuellement. Le projet de périphérique passerait à hauteur des lignes haute-tension © Radio France - Xavier Louvel

Les riverains dénonce un projet qui passerait par "une zone boisée sauvegardée, les bois de la Rabelais, tout comme de la faune et de la flore à sauvegarder" disent des riverains qui se sentent désemparés face aux silences des élus. "On a très peu de rapport avec les politiques" explique Christian Peignot, le président de l'association BVNT. Principal visé, Philippe Briand, le maire de Saint-Cyr-sur-Loire, président de Tours-Métropole. "Sa seule vison est de dégager la problématique du périphérique qui débouche à Saint-Cyr et de reporter le problème ailleurs sans se préoccuper de ce que vont vivre les habitants derrière" explique Alain Bertrand, le président du comité de quartier Douets-Milletière.

Rien de lancé avant 2021, donc rien avant les élections municipales

Le maire de Tours Christophe Bouchet a été questionné sur le sujet. "Il est hors de question de ne faire que déplacer le problème sur une entrée de Tours" a-t-il dit. "On pourrait envisager ce tronçon, mais à condition d’avoir la garantie de continuer". Christophe Bouchet est favorable a un périphérique bouclé par le nord en se raccordant à l'A28, une position qui tranche avec celle de Philippe Briand, qui dit "assumer pleinement" le choix d'ajouter seulement 2,5 km au périphérique. La Métropole assure que le projet ne serait pas engagé avant 2021, comprenez pas avant les élections municipales.