Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Indre-et-Loire : Plus de 93% des trains à l'heure au premier trimestre 2019

-
Par , France Bleu Touraine

La ponctualité des trains s'améliore en Indre-et-Loire. Plus de 93% des trains sont arrivés ou partis à l"heure au premier trimestre 2019. Seules deux lignes sont à la traîne.

La SNCF améliore la ponctualité de ses trains au premier trimestre en Indre-et-Loire
La SNCF améliore la ponctualité de ses trains au premier trimestre en Indre-et-Loire © Maxppp - PQR/Le Courrier de l'Ouest/Maxppp

Indre-et-Loire, France

La SNCF a le sourire. Au premier trimestre 2019, les lignes ferroviaires ont atteint une ponctualité et une régularité jamais connues ces dernières années. En France en effet, 89,3% des trains sont partis à l'heure ou avec un retard maximum de 5'00 contre 87% au premier trimestre 2018. Ce sont les TER qui ont été les plus ponctuels devant les TGV et les Intercités. En Indre-et-Loire, cette amélioration de la ponctualité se vérifie et s'amplifie même par rapport à la moyenne nationale

En Indre-et-Loire, plus de 93% des trains sont arrivés ou partis à l'heure

En Indre-et-Loire, 93,5% des trains sont partis ou arrivés à l'heure au premier trimestre 2019, alors que l'objectif imposé à la SNCF par le Conseil Régional est de 92,7%. La SNCF améliore donc d'1 point la ponctualité au premier trimestre.

Deux lignes qui restent à la traîne

En Indre-et-Loire, il n'y a que deux lignes qui restent les cancres de la ponctualité. La ligne Tours-Château-du-Loir-Le Mans dont un peu moins de 92% des trains sont arrivés à l'heure de janvier à mars. La SNCF explique que c'est en partie la faute aux manifestations des salariés d'Arjowigins et des forains en gare du Mans. L'autre ligne à la traîne, c'est la ligne Tours-Nevers qui est en dessous de tout avec 83%. Là, c'est pour une raison conjoncturelle dont la SNCF ne vient pas à bout : le couloir de circulation entre Tours et Nevers est impacté par les lignes venant de Toulouse, Limoges ou Vierzon qui s'intercalent... 

La SNCF ajoute enfin que la ponctualité générale au cours de ce premier trimestre s'explique par l'amélioration de la maintenance du matériel et du réseau, la réduction de l'impact lié aux accidents de personne, la gestion des flux en gare et la mise en place de nouvelles règles d'exploitation.