Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Indre-et-Loire : la grève à la SNCF continue de perturber les voyages de centaines d'usagers

-
Par , France Bleu Touraine

Une grève dans un centre de maintenance des Hauts-de-Seine continue de perturber le trafic des TGV dans l'Ouest de la France et en Indre-et-Loire.

A la gare de Saint-Pierre-des-Corps, les trajets de nombreux usagers sont impactés par la grève de la SNCF
A la gare de Saint-Pierre-des-Corps, les trajets de nombreux usagers sont impactés par la grève de la SNCF © Radio France - Manon Derdevet

Saint-Pierre-des-Corps, France

Nouvelle grosse pagaille dans les gares de toute la France et de Touraine. Depuis 10 jours maintenant, le trafic des TGV Atlantique est très perturbé en raison de la poursuite d'une grève de 200 agents spécialisés dans la maintenance en banlieue parisienne

Comme lundi 28 octobre, un TGV sur trois seulement sera en circulation sur cet axe ce mardi 29 octobre. Il y aura huit allers-retours sur la ligne Paris-Bordeaux notamment. 

"C'est toujours les mêmes qui sont pris en otages !", Patricia une voyageuse

A la gare de Saint-Pierre-des-Corps ces suppressions de trains énervent beaucoup les usagers. C'est le cas de Patricia, habitante de Montrichard, qui devait se rendre à Montpellier mais qui a vu ses deux trains être supprimés. "J'ai vu sur internet que mon train pour Bordeaux était supprimé ! Comme dans toutes les gares, les guichets sont fermés, personne ne nous dit rien ! Ils devraient mettre plus d'agents pour renseigner les usagers, c'est toujours les mêmes qui sont pris en otages !", s'insurge la tourangelle qui a du prendre un second voyage en passant par Lyon pour finalement arriver à destination plusieurs heures plus tard qu'initialement prévu.

Une situation qui pourrait durer encore plusieurs jours

Ailleurs dans la gare, les mêmes scènes de voyageurs qui cherchent des renseignements et tentent de trouver des solutions. Certains ont pris les devants, comme Romuald, ce militaire qui vient travailler à Tours et qui habite à Nantes a choisi cette fois de faire le trajet en voiture. "Comme il n'y a presque pas de train aujourd'hui, il faut bien trouver une solution", explique le jeune homme résigné. 

Ces perturbations pourraient durer jusqu'en milieu de semaine.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu