Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

INFO FRANCE BLEU ALSACE - Des TER non estampillés SNCF dès 2021 dans le Grand Est

jeudi 11 janvier 2018 à 9:11 Par Maud Czaja, France Bleu Alsace, France Bleu Champagne-Ardenne, France Bleu Lorraine Nord, France Bleu Sud Lorraine et France Bleu

Le Grand Est veut anticiper l'ouverture à la concurrence des trains régionaux avec des TER non estampillés SNCF en service dès 2021, annonce David Valence vice-président de la région en charge des transports, sur France Bleu Alsace.

La SNCF devrait perdre le monopole des TER dès 2021 dans le Grand Est
La SNCF devrait perdre le monopole des TER dès 2021 dans le Grand Est © Maxppp - .

Strasbourg, France

La SNCF va bientôt perdre le monopole des trains régionaux. L'ouverture à la concurrence est prévue au sein de l'Union européenne en 2023 mais en France, des régions veulent anticiper ces changements et y aller progressivement. "Nous sommes les premiers à avoir réuni les conditions pour ouvrir une partie du réseau à la concurrence. Le Grand Est est vraiment en avance par rapport aux autres régions", explique David Valence vice-président de la région Grand Est en charge des transports invité sur France Bleu Alsace "des trains non estampillés SNCF pourraient circuler dès 2021. Nous avons la capacité d'ouvrir à la concurrence 10% du réseau du Grand Est. L'un des objectifs, c'est de faire des économies. Un train au km coûte entre 20 et 30% plus cher en France qu'en Allemagne."

Un train au km coûte entre 20 et 30% plus cher en France qu'en Allemagne" - David Valence

L'association des régions de  France a envoyé une série de propositions au gouvernement afin de préparer une loi sur l'ouverture des trains régionaux à la concurrence. "Il y a encore beaucoup de questions, pour le personnel, la maintenance... Des préalables à lever avant de se pencher sur les conditions de voyage des passagers" indique David Valence. La loi d'orientation sur les mobilités devrait être votée dans les prochains mois.

L'interview de David Valence vice-président de la région Grand Est à réécouter en intégralité.