Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Info France Bleu Cotentin | Nouvelle agression dans un train : les contrôleurs cessent le travail à Cherbourg

lundi 9 novembre 2015 à 12:16 Par Jacqueline Fardel, France Bleu Normandie (Calvados - Orne), France Bleu Cotentin et France Bleu

Suite à l'agression d'une contrôleuse dans un train entre Paris et Cherbourg, les agents ont décidé de cesser le travail ce lundi. Ils demandent à être deux contrôleurs dans chaque train.

Des trains restent à quai aujourd'hui en Basse-Normandie
Des trains restent à quai aujourd'hui en Basse-Normandie © Radio France

Cherbourg-Octeville, France

Des perturbations sur la circulation des trains ce lundi en Basse-Normandie : six TER ont été supprimés ce lundi matin dans la région. Les contrôleurs de Cherbourg ont décidé d'un "dépôt de sac"  : ils ne montent pas dans les trains qui ne peuvent donc pas circuler. Un mouvement décidé ce lundi matin suite à l'agression verbale d'une contrôleuse dimanche sur le premier train entre Paris et Cherbourg. Une passagère a du s'interposer pour que le voyageur n'en vienne pas aux mains. Il y a quinze jours une autre agent s'était faite agressée sur la ligne Paris-Caen-Cherbourg et depuis rien n'a changé

Les contrôleurs de Caen suivent le mouvement. Une rencontre avec la direction est prévue dans la journée.

Les syndicats dénoncent une forte hausse des agressions ces dernières semaines et demandent qu'il y a ait au moins deux agents par train. Aujourd'hui ils sont seuls à bord avec parfois 1000 passagers.

La SNCF a mis en place des cars de substitution.