Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

INFO FRANCE BLEU GIRONDE - Bientôt des caméras anti-voitures sur le pont de pierre à Bordeaux

lundi 6 août 2018 à 20:24 Par Stéphanie Brossard et Mélanie Juvé, France Bleu Gironde et France Bleu

Avant la fin de l'année, la ville de Bordeaux entend multiplier les verbalisations des automobilistes qui continuent à rouler sur le pont de pierre malgré l'interdiction mise en place depuis un an.

Bientôt des PV pour les voitures sur le pont de pierre à Bordeaux
Bientôt des PV pour les voitures sur le pont de pierre à Bordeaux © Radio France -

Bordeaux, France

C'est une information France Bleu Gironde. Vous serez bientôt verbalisés, via des caméras de vidéo-surveillance, si vous passez le pont de pierre à Bordeaux en voiture. Encore trop d'automobilistes le traversent, passant outre l'interdiction aux véhicules depuis l'expérimentation lancée le premier août 2017. Du coup, la mairie va activer à la rentrée la vidéo verbalisation, avec des caméras de surveillance déjà en place à chaque extrémité du pont.

200 contrevenants par semaine

Ces contrevenants sont des touristes dont le GPS n'est pas à jour, mais aussi des automobilistes qui décident la nuit de braver délibérément l'interdiction. Chaque semaine, entre 200 et 300 infractions sont constatées. Dès décembre dernier, la ville de Bordeaux avait demandé à pouvoir vidéo verbaliser dans le secteur. Demande acceptée par la préfecture de la Gironde. Aujourd'hui, des caméras de surveillance sont déjà positionnées tout près du pont, notamment porte de Bourgogne et place Stalingrad. Elles peuvent d'ores et déjà identifier la plaque d'immatriculation de tout véhicule, et si vous êtes en tort, l'amende sera envoyée à domicile. Le système doit être effectif peu après la rentrée, courant septembre ou octobre.

L'amende sera de 135 euros et quatre points de retrait de permis de conduire.