Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

INFO France Bleu Paris : le nouveau Vélib va démarrer au tiers de la capacité prévue

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu
Île-de-France, France

A voir l'avancée des travaux pour le déploiement du nouveau Vélib, on se disait bien qu'il y aurait du retard. C'est confirmé. Selon les informations de France Bleu Paris, à peine entre 60 et 200 stations seront mises en service par le nouveau prestataire Smovengo.

De nombreuses stations Vélib sont toujours en travaux, à quelques jours de la mise en service
De nombreuses stations Vélib sont toujours en travaux, à quelques jours de la mise en service © Radio France - Emilie Defay

Les usagers de Vélib n'ont qu'à prendre leur mal en patience. Alors qu'ils subissent depuis le mois d'octobre un service dégradé, avec le début des travaux sur des dizaines de stations pour permettre de passer de l'ancien système JC Decaux au nouveau choisi par la mairie de Paris, Smovengo est en retard. Selon nos informations, entre 60 et 200 stations du nouveau Vélib devraient pouvoir être mises en service le premier janvier prochain alors que les travaux ont commencé sur 600 (sur les 1.200 des l'ancien système). Le premier mois de l'année devrait être très compliqué, même si Smovengo promet un déploiement "massif" pour rattraper son retard et réussir à ce que la transition soit totalement achevée à la fin du mois de mars.

Des problèmes de raccordement électrique

Plusieurs raisons sont avancées pour expliquer ce retard. D'abord la signature du contrat qui a été repoussée de six semaines après un recours formé par JC Decaux.  Puis la livraison de certains composants des nouveaux vélos qui a pris plus de temps que prévu. Le conflit social chez Cyclocity, la filiale de JC Decaux chargée de la maintenance, et dont une partie des salariés ont finalement été repris par Smovengo.  Et enfin, et c'est peut-être là le plus problématique en ce moment, des problèmes de raccordement électrique pour Enedis puisque toutes les nouvelles bornes doivent être reliées au réseau pour pouvoir recevoir et charger les nouveaux vélos électriques en libre-service.

Des compensations pour les usagers

Face aux retards et au service très dégradé que subissent les usagers depuis plusieurs mois, et qui vont donc durer au moins jusqu'au mois de février, la Ville de Paris et le syndicat mixte Autolib Velib Métropole envisagent déjà de proposer des compensations. En plus des 15 minutes supplémentaires déjà offertes, les abonnés pourraient avoir plusieurs mois à demi tarif.  Ou des heures de Vélib gratuites. "Un geste commercial indispensable" selon la mairie de Paris. Le syndicat entend aussi réclamer à Smovengo des pénalités financières.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess