Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique DOSSIER : Le G7 à Biarritz

INFOGRAPHIE - G7 à Biarritz : terre, air, mer, toutes les restrictions de circulation

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Pays Basque, France Bleu Gascogne, France Bleu Gironde, France Bleu Béarn

Le sommet international du G7 qui se tiendra à Biarritz les 24, 25 et 26 août engendre une série de restrictions de circulation routière, ferroviaire mais aussi maritime et aérienne.

Les restrictions de circulation pendant le sommet international concernent tous les types de transports.
Les restrictions de circulation pendant le sommet international concernent tous les types de transports. © Radio France - Lauriane Havard

Biarritz, France

Le sommet international du G7 à Biarritz les 24, 25 et 26 août engendre une série de restrictions de circulation. Aussi bien sur les routes, sur les rails mais aussi en mer et dans les airs. 

Les accès à Biarritz verrouillés

Le centre-ville de Biarritz sera soumis à des conditions strictes de sécurité du 23 au 26 août. Deux zones ont été établies, une zone de protection (bleue) et une zone de protection renforcée (rouge). Dans la zone rouge, il sera interdit de circuler mais également de stationner. Tous les parkings publics seront par ailleurs fermés. Les piétons pourront circuler dans les rues mais uniquement munis d'un badge. Des sous-zones ont été mises en place autour de l'Hotel Miramar, de l'Hotel de ville et du casino municipal, du Casino Bellevue et derrière la place Clémenceau. En zone bleue, seuls les véhicules équipés de macarons pourront circuler. 

Les restrictions de circulation concernent aussi bien les axes routiers et ferroviaires, que l'espace maritime et aérien.  - Radio France
Les restrictions de circulation concernent aussi bien les axes routiers et ferroviaires, que l'espace maritime et aérien. © Radio France - Lauriane Havard

Aux abords de Biarritz, la RD 810 sera fermée du viaduc de la Négresse au carrefour giratoire de la gendarmerie (à Anglet) ainsi qu'une partie du boulevard du BAB, du giratoire du Mousse au carrefour de La Rochefoucauld (à Anglet) du samedi 24 août 2019, 8h au lundi 26 août 2019, minuit. Les automobilistes sont incités à utiliser l’autoroute A63 pour circuler entre le nord et le sud de l’agglomération entre le 24 août et le 26 août. Aussi, pendant cette période, le trafic sera gratuit entre Bayonne Nord (échangeur n° 6) et Biarritz (échangeur n°4). Les véhicules non autorisés à circuler sur autoroute comme les scooters pourront emprunter la route du Chapelet (RD754 et RD254).

La circulation des poids-lourds restreinte

  • Le samedi 24 août 2019, l’interdiction nationale en vigueur pour les poids lourds de plus de 7,5t de 7h à 19h sera prolongée jusqu’à 20h sur l’A63, entre Biriatou et Saint-Geours-de-Maremne (A63 / RD824), dans les 2 sens de circulation ;
  • Le dimanche 25 août, l’interdiction nationale en vigueur pour les poids lourds de plus de 7,5t de 0h00 à 22h sera levée de 0h00 à 8h sur l’A63, entre l’échangeur Saint-Geours-de-Maremne (A63 /RD824) et Biriatou, du nord au sud uniquement. Cette décision vise à atténuer les conséquences des interdictions de circulation locales supplémentaires et à permettre à certains véhicules de quitter la zone pendant les créneaux horaires où le trafic prévu sur l’A63 est plus faible.
  • Le lundi 26 août, les poids lourds supérieurs à 19t, les poids lourds transportant des marchandises dangereuses de classe 1 (explosifs) ainsi que les transports exceptionnels seront interdits, de 11h à 18h, sur l’A63, entre Biriatou et Saint-Geours-de-Maremne (A63 /RD824) dans les deux sens de circulation. Cette interdiction sur l’A63 est assortie d’une interdiction à l’accès au tunnel du Somport (RN134) et au col du Pourtalet (RD934), dans les deux sens de circulation, afin d’éviter un transfert de trafic vers les Pyrénées

Cinq gares du Pays Basque fermées

La gare de Bayonne sera fermée pendant le G7 - Radio France
La gare de Bayonne sera fermée pendant le G7 © Radio France - Jacques Pons

Les gares de Biarritz, Bayonne, Guéthary, Boucau et Hendaye Plage seront fermées au public du vendredi 23 août au lundi 26 août, 16h00. Elles ne seront desservies, ni pas les trains ni par les bus. Si sur l'axe Bordeaux/Dax/Bayonne/Hendaye, les TER ne devraient pas être impactés, seuls sept TGV circuleront entre Paris et le vendredi 23 août. Destinées à accueillir en grande majorité des journalistes (3 500 journalistes sont attendus pendant le sommet), ces rames desserviront Saint-Jean-de-Luz et Hendaye et la préfecture assure que quelques wagons seront ouverts au public. Le "plan de transport" devrait ensuite être normal pendant le sommet.

En revanche, pas de TER pendant tout le sommet entre Bayonne et Saint-Jean-Pied-de-Port où une substitution routière sera mise en place. Les Intercités entre Toulouse et Bayonne s'arrêteront/partiront de Pau. Et les TER reliant Pau à Bayonne s'arrêteront/partiront de Puyoo. 

Trois zones réglementées en mer

Pas de touristes ni de surfeurs pendant le G7 sur la Grande Plage de Biarritz. Au coeur de la zone rouge, elle sera interdite aux baigneurs et aux activités nautiques du 23 au 26 août. - Radio France
Pas de touristes ni de surfeurs pendant le G7 sur la Grande Plage de Biarritz. Au coeur de la zone rouge, elle sera interdite aux baigneurs et aux activités nautiques du 23 au 26 août. © Radio France - Valérie Menut

L'espace maritime n'est pas en reste puisque trois zones vont être délimitées du vendredi 23 au lundi 26 août :

  • Dans la zone "interdite", représentée en rouge sur la carte ci-dessus, qui s'étend de la pointe St-Martin au rocher de la Vierge, toutes les activités nautiques sont interdites
  • Dans la zone "restreinte", qui s'étend sur trois milles nautiques de long et deux milles nautiques de profondeur, seuls la baignade et l'utilisation d'engins de plages dans la bande des 300 mètres seront autorisés
  • Dans la zone "contrôlée" qui s'étend de neuf milles nautiques de long sur six milles nautiques de profondeur, la zone est libre de navigation est libre mais la vitesse est limité à 12 nœuds (soit 24 km/h)

Ces restrictions de l'espace maritime en pleine haute saison ont des impacts sur les sports et loisirs nautiques et donc sur l'activité des professionnels du secteur. 

Les restrictions et réglementations en mer impactent l'activité des professionnels des loisirs nautiques à Biarritz mais aussi Anglet.

L'espace aérien divisé en deux zones

L'espace aérien aussi a le droit à ses restrictions. Ainsi, une zone interdite (ZIT) et une zone réglementée (ZRT) qui déborde sur le territoire espagnol, sont mises en oeuvre pendant et avant le G7 pour permettre le déploiement d’un dispositif particulier de sûreté aérienne (DPSA). Ces deux zones seront en vigueur les 21 et 22 août 2019 : de 11h30 UTC à 15h30 UTC et du 23 août 2019 à 07h00 UTC au 26 août 2019 à 23h59 UTC. Concrètement  cela signifie qu'aucun avion, parapente, parachute, ULM et même cerf-volant ne sera autorisé à voler sur la côte basque.

Les deux zones de restriction de l'espace aérien pendant le G7, la ZRT Bleue et la ZIT Biarritz. - Radio France
Les deux zones de restriction de l'espace aérien pendant le G7, la ZRT Bleue et la ZIT Biarritz. © Radio France - Service de l'information aéronautique

L’aéroport de Biarritz sera fermé à partir du vendredi 23 août à 7h00 jusqu’au lundi 26 août inclus de même que les parkings de stationnement de l’aéroport. De l'autre côté de la frontière, l'aéroport de Saint-Sébastien restera lui ouvert mais il sera concerné par des restrictions temporaires (étant dans la zone "bleue"). Seuls les vols commerciaux disposant d'accréditations pourront se poser ou décoller de l’aéroport, d'après Aena, le gestionnaire des aéroports espagnols, contacté par par France Bleu Pays Basque.

Olivier Beristain a une petite entreprise de baptêmes de l'air et avec ces interdictions de l'espace aérien, il va devoir laisser ses appareils au repos.

Des interdictions de dernière minute sont envisagées 

Enfin, les contrôles seront renforcés aux frontières afin "de prévenir les troubles à l’ordre public" explique la préfecture sur son site qui recommande aux vacanciers qui le peuvent de ne pas passer par Biriatou à ces dates en raison des difficultés de circulation.  Selon la préfecture, "ce dispositif élaboré se veut _progressif_, c’est-à-dire qu’il collera le plus possible avec le déroulé du G7 et la réalité du terrain." Ces restrictions et interdictions sont donc à même d'évoluer jusqu'à la dernière minute.