Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Les rues de Strasbourg sillonnées par la police

DIRECT - Fusillade à Strasbourg : au moins deux morts, le tireur en fuite identifié

Transports

Infrastructures ferroviaires entre Paris et Toulouse : des sous et du WiFi pour la POLT

mardi 31 juillet 2018 à 18:21 Par Stéphanie Mora, France Bleu Berry et France Bleu Occitanie

La secrétaire d'Etat en charge de l'écologie a confirmé ce mardi devant le Sénat le déblocage de cinq millions d'euros pour aménager les trains de la ligne ferroviaire Paris Orléans Limoges Toulouse.

Brune Poirson secrétaire d'état au ministère de la transition écologique participait ce mardi matin aux questions orales au Sénat
Brune Poirson secrétaire d'état au ministère de la transition écologique participait ce mardi matin aux questions orales au Sénat © Maxppp - Alexis Sicard

La secrétaire d'Etat à l'écologie, Brune Poirson, participait ce mardi à la séance des questions orales au Sénat. Elle a confirmé "de très lourds investissements pour régénérer l’infrastructure et renouveler les trains. Les temps de parcours, la régularité et la sécurité vont être améliorés". 

Répondant à une question du sénateur corrézien Indépendant Daniel Chasseing concernant la rénovation de la ligne, la secrétaire d'état a aussi évoqué une augmentation des services à bord et la mise en place du wi-fi sur les 712 km de ligne d'ici un an. La POLT est un axe important dans l'aménagement du territoire entre Toulouse et Paris. Plusieurs associations d'usagers comme "urgence POLT" et des élus sont mobilisés depuis des années pour dénoncer sa dégradation et éviter sa fermeture.

Brune Poirson confirme ainsi les annonces du PDG de la SNCF fin mai. La POLT doit par ailleurs faire l'objet d'un plan d'investissement de 1,6 milliards d'euros d'ici 2025.