Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Innovation : la route lumineuse de Colas testée en première mondiale en Vendée

-
Par , France Bleu Loire Océan
Saint-Sulpice-le-Verdon, France

Le groupe Colas va tester son nouveau matériau destiné à la route lumineuse à Saint-Sulpice le Verdon, en Vendée. Cette première expérience consiste à illuminer un zebra matérialisant un arrêt de cars scolaires. Si le matériau résiste, il promet une révolution dans le partage de la route.

Le zebra de l'arrêt de cars de la Chabotterie s'allumera à partir du 8 janvier
Le zebra de l'arrêt de cars de la Chabotterie s'allumera à partir du 8 janvier © Radio France - Emmanuel Serazin

L'équipement a été dévoilé juste avant Noël, mais il n'entrera en service qu'à la rentrée de janvier. Le groupe Colas expérimente en conditions réelles le système Flowell, sur un arrêt de transport scolaire situé sur la départementale 38, en face du Logis de la Chabotterie à Saint-Sulpice le Verdon. Flowell est un système de bandes lumineuses destinées à remplacer les marquages au sol. Ici, le zebra matérialisant l'arrêt s'allumera lorsqu'un car approchera de l'arrêt. L'objectif est bien sûr de sécuriser la montée et le descente des enfants, en incitant les automobilistes à redoubler de vigilance.

Des leds encapsulées

Le système Flowell est composé de bandes d'environ 1 cm d'épaisseur. A l'intérieur de ces bandes, des centaines de leds sont encapsulées et reliées à un système d'alimentation. En l'occurrence pour cette expérience, l'arrêt de cars de la Chabotterie est alimenté par un tronçon de la route solaire inventée par Colas, le système Wattway, installé en amont du zebra lumineux. L'objectif est de tester la résistance du matériau au passage des véhicules, et sa fiabilité en terme d'éclairage. Cet éclairage doit évidemment être adapté selon les conditions lumineuses du moment : elles sont à 100% de leur puissance en plein été à midi, alors qu'il suffit d'utiliser 1% de la puissance des leds pour éclairer la route en pleine nuit.

Un nouveau partage de la route

En Vendée, l'expérience se limite pour le moment à l'éclairage du zebra jaune matérialisant l'arrêt de car. Mais si Flowell résiste à l'usure des voitures, on peut imaginer de multiples applications. Pour sécuriser un arrêt de cars scolaires, on peut imaginer en plus du zebra lumineux, l'installation d'un passage-piétons qui s'éclaire lorsqu'un enfant le traverse. Et pour réduire encore le risque de voir un enfant se faire renverser par un véhicule qui double le car à l'arrêt, la ligne discontinue peut se transformer en ligne continue, interdisant ainsi le dépassement jusqu'à ce que le car ne redémarre.

Au-delà de la question du sécurité des transports scolaires, les bandes lumineuses pourraient envahir nos villes demain pour faciliter le partage de l'espace public. Dans une ville équipée d'un tramway, la chaussée pourrait s'éclairer en rouge lorsqu'il faut céder la priorité à une rame, ou en vert quand les voitures peuvent s'engager sur la voie. En terme de stationnement, les ingénieurs imaginent déjà de pouvoir modifier l'utilisation d'une place en faisant apparaître différents logos selon les heures de la journée : place de livraisons le matin, place réservée aux personnes handicapées en journée, et devenir par exemple une place de covoiturage le week-end. La capacité de transformer des lignes discontinues en lignes continues permettrait aussi de modifier le nombre de voies de circulation aux entrées des villes, pour tenter de fluidifier le trafic.

Avant d'en arriver à toutes ces applications, il faudra déjà s'assurer que les leds encapsulées résisteront bien au passage des véhicules. L'arrêt dynamique de la Chabotterie entrera en service pour la rentrée le 8 janvier. Ensuite, il s'illuminera 4 fois par jour, à chaque passage d'un car scolaire.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess