Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

INSOLITE - Un pilote dessine un cœur dans le ciel pour le dernier vol d'un Airbus A380

-
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu

Un pilote de la compagnie Hifly s’est amusé samedi dernier à dessiner virtuellement un cœur dans le ciel au large du Portugal pour fêter le dernier vol de son Airbus A380 avant son retour à Toulouse (Haute-Garonne).

La cœur virtuel réalisé par un pilote au large du Portugal à bord d'un A380 (capture écran)
La cœur virtuel réalisé par un pilote au large du Portugal à bord d'un A380 (capture écran) - HiFly

Un peu de douceur en cette fin d'année si mouvementée. Samedi dernier, un pilote de la compagnie portugaise Hifly a fait de l'art à bord d'un Airbus A380. Pour célébrer le dernier vol de cet avion qui rentrait à Toulouse, le pilote a fait ce qu'on appelle du "GPS drawing". Cette technique consiste à réaliser un dessin grâce à une application de géolocalisation. Ainsi, ce pilote parti de l’aéroport de Beja au Portugal, a effectué un cœur dans le ciel au large du pays.

"Aujourd'hui, nous avons dit adieu à notre A380 9H-MIP, d'une manière très spéciale", écrit la compagnie Hi Fly sur Twitter. "Nous avons dessiné un coeur dans le ciel comme dernier hommage à la Fondation Mirpuri à sa campagne pour 'Sauver les récifs coraliens', sensibilisant à la nécessité de protéger nos océans."

Airbus a annoncé l'an dernier la fin de production de son A380 qui n'a jamais trouvé sa place sur le marché. La crise sanitaire n'a fait qu'accélérer la fin de vie des ces gros porteurs.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess