Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Inspection du Pont de Terenez : des perturbations à prévoir

-
Par , France Bleu Breizh Izel, France Bleu Armorique

Une grande inspection du Pont de Terenez commence ce lundi. Elle dure quatre semaines et des perturbations sont à prévoir début novembre.

Le pont de Terenez (Finistère) va être inspecté.
Le pont de Terenez (Finistère) va être inspecté. © Radio France - Annaïg Haute

Terenez, Rosnoën, France

C'est la première inspection d'une telle ampleur sur ce pont construit il y a huit ans. Les premiers travaux ont commencé, il s'agit de vérifier si le Pont de Terenez a bougé. Grâce aux mesures de l'IGN, des points précis du pont ont été mesurés lors de la construction depuis des points fixes du rivage. Huit ans plus tard, les mêmes mesures sont à nouveau prises, avec une précision de l'ordre du millimètre.

Circulation alternée... Puis coupée en journée

Les spécialistes doivent d'abord inspecter les piles du pont et le dessous du tablier. Une machine unique en France a été louée pour l'occasion, elle vient spécialement de Lyon. Elle permet de suspendre une nacelle sous le tablier du pont pour que les ouvriers y accèdent. Cette opération nécessite de mettre en place de la circulation alternée mardi 15 et mercredi 16 octobre

Inspection à 100 mètres de haut

A partir du 4 novembre, place à la partie la plus impressionnante ! Avec les cordistes, qui vont monter à 100 mètres de haut par l’intérieur des piles du pont. Ensuite il redescendront 60 mètres plus bas en rappel, en examinant cm par cm tout le béton du pont de Terenez. Ils devront aussi inspecter un a un tous les haubans.

Le pont sera donc fermé en journée, du 4 au 8 novembre (de 9h30 à 16h30), pour limiter les risques. Les cordistes portent des objets et si l'un d'eux tombait de 60 mètres de haut, il pourrait provoquer de gros dégâts sur les voitures. 

Qu'est ce qu'on cherche quand on inspecte un pont comme ça?

Les spécialistes vont regarder chaque centimètre carré du pont, pour tenter de repérer la moindre fissure. L'idée c'est d'anticiper d'éventuelles fragilités ou travaux à venir.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu