Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports
Dossier : Contournement de Beynac

"Je n'ai pas été surpris, j'ai été abasourdi par cette décision" dit Germinal Peiro, sur le contournement de Beynac

-
Par , France Bleu Périgord

Le tribunal administratif de Bordeaux a annulé l'arrêté autorisant les travaux de la déviation de Beynac ce mardi. Sur France Bleu Périgord, le président du département Germinal Peiro se dit "abasourdi" par cette décision

Germinal Peiro dans le studio de France Bleu Périgord
Germinal Peiro dans le studio de France Bleu Périgord © Radio France - Antoine Balandra

Beynac-et-Cazenac, France

Le tribunal administratif de Bordeaux a annulé l'arrêté autorisant les travaux de la déviation de Beynac ce mardi. Sur France Bleu Périgord, le président du département Germinal Peiro se dit "abasourdi" par cette décision. Il était l'invité du matin de France Bleu Périgord ce mercredi matin.

"Je ne veux pas commenter une décision de justice, je suis respectueux de l'Etat de droit, je prends acte de la décision, même si je la conteste, mais si vous me demandez est ce que vous avez été surpris, je n'ai pas été surpris, j'ai été abasourdi par cette décision", a expliqué le président du département. 

Le département va faire appel

"Le département va faire appel car il croit au projet", poursuit-il. "L'assemblée départemental a voté régulièrement démocratiquement sur ce projet depuis plus de 30 ans. Il faut protéger le village de Beynac, Beynac c'est mon village, je le dis avec passion, voir ce village pollué tous les jours, cela n'a aucun sens, ce n'est pas durable."

On a mis 30 ans pour faire la moitié du chantier, on va continuer" — Germinal Peiro

"Il est évident que l'affaire n'est pas finie" dit encore Germinal Peiro. "On a mis 30 ans pour faire la moitié du chantier, on va continuer, on n'est plus dans le même cas de figure qu'il y a deux ans. On a obtenu toutes les autorisations. L'Etat a autorisé les travaux. Aujourd'hui, on n'est plus dans la même situation. On va continuer un chantier, c'est à cela que nous allons nous attacher."

Retrouvez l'interview complète de Germinal Peiro sur France Bleu Périgord

"On ne va pas détruire ce que l'on a fait. Ce serait une gabegie terrible. Est ce raisonnable de gaspiller l'argent public comme cela ?" s'interroge l'élu. "On a fait plus de la moitié des travaux, les 20 millions d'euros, je ne veux pas les faire perdre aux habitants de la Dordogne" explique-t-il.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu