Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Ke'op, le nouveau mode de transport pour compléter les bus et les trams de l'agglomération bordelaise

mercredi 7 novembre 2018 à 15:48 Par Yves Maugue, France Bleu Gironde

Ce nouveau mode de transport partagé est lancé ce mercredi à Mérignac, Pessac et Le Haillan dans l'agglomération bordelaise. Pour 5 euros, vous pouvez circuler dans ces trois villes dans un grand monospace. Après l'Australie et les Etats-Unis, le principe est testé pour la première fois en France.

Le service Ke'op fonctionne depuis ce mercredi à Mérignac, Pessac et le Haillan.
Le service Ke'op fonctionne depuis ce mercredi à Mérignac, Pessac et le Haillan. - © Keolis

Bordeaux, France

L'idée est d'enrichir le réseau de transport public dans les zones où les transports en commun ne permettent pas de répondre à la demande. C'est pour cette raison que l'application Ke'op est lancée ce mercredi dans trois villes représentant un territoire de 50 km2 qui manque de liaisons transversales en bus ou en tramway. Une zone résidentielle mais où sont également installées de nombreuses entreprises et qui incluent aussi l'aéroport de Bordeaux, le campus universitaire et plusieurs hôpitaux. C'est d'ailleurs le groupe Keolis, qui gère le réseau des transports en commun de la métropole bordelaise qui est à l'origine de ce nouveau mode de transport.

5 euros, quel que soit le trajet

Ke'op, c'est une application à télécharger sur son téléphone portable. Elle permet de réserver un trajet à l’avance et jusqu’en dernière minute, du lundi au samedi de 6h à 21h, pour un prix fixe de 5 euros, et de monter et descendre à proximité des adresses indiquées. Un grand monospace, un van Classe V de Mercedes-Benz vient alors vous chercher. Tout est géré par un algorithme très puissant mis au point par la société Via. il est spécialisé dans le groupage de courses et l'optimisation d'itinéraires en temps réel. 

Ce service de mobilité partagée arrive pour la première fois en France. Il est testé depuis plusieurs mois dans les villes australiennes de Newcastle et Sydney ainsi que dans le comté d'Orange près de Los Angeles aux Etats-Unis. A Bordeaux, Keolis a décidé d'investir pour une expérimentation de 18 mois afin de vérifier la pertinence de ce nouveau mode de déplacement.