Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

VIDÉO - L'A330-800, le dernier Airbus NEO, fait son premier vol d'essai à Toulouse

mardi 6 novembre 2018 à 14:57 Par Vanessa Marguet, France Bleu Occitanie et France Bleu

Premier vol d'essai ce mardi pour le dernier né d'Airbus, l'A330-800, sur la grande piste de l'aéroport de Toulouse-Blagnac. C'est une version NEO de l'A330, avec les dernières technologies, mais qui n'a pas encore enregistré beaucoup de commandes.

L'A330-800 juste après le décollage sur l'aéroport de Toulouse Blagnac.
L'A330-800 juste après le décollage sur l'aéroport de Toulouse Blagnac. © Radio France - Vanessa Marguet

Toulouse, France

L'A330-800 a décollé pour la première fois à 10h31 ce mardi de l'aéroport de Toulouse-Blagnac pour un premier vol d'essai d'environ 4 heures. 

Cet avion bi-couloirs fait près de 59 m de long. Il peut accueillir entre 257 et 406 passagers selon les configurations et parcourir jusqu'à 13 900 km. Il est un peu plus petit que son grand frère l'A330-900 qui a été certifié en septembre et qui doit entrer d'ici la fin du mois de novembre chez TAP Air Portugal. 

Nouvelles technologies

Comme lui, l'A330-800 est un A330 NEO qui dispose de nombreuses améliorations technologiques par rapport aux avions précédents de la même famille : les A330-200 et A330-300 qui sont toujours en service (1385 avions de la famille A330 sont actuellement en exploitation dans le monde).

Les A330 NEO se distinguent de leurs aînés par de nouveaux moteurs Trent 7000 de Rolls-Royce, par des ailes plus aérodynamiques avec des ailerons (les dispositifs qu'on trouve à l'extrémité des ailes) en matériaux composites, et des améliorations pour les passagers à l'intérieur de la cabine. Avec ces nouveaux équipements, "c'est un avion beaucoup plus performant en terme de consommation de carburant : cela représente plus de 10% d'économies par rapport à ses prédécesseurs" selon François Kubica, l'ingénieur en chef du programme A330 NEO. Cet avion dispose de nombreuses technologies développées sur l'A350 XWB, le dernier avion d'Airbus entièrement nouveau mis en service en décembre 2014. 

Peu de clients pour l'instant

L'A330-800 va poursuivre ses essais en vol en vue de sa certification et de son entrée en service, prévue mi 2020. D'ici là, il devra convaincre, car pour l'instant seule une dizaine d'intentions d'achat ont été enregistrées (par Koweit Airlines et Ouganda Airlines). C'est beaucoup moins que son grand frère l'A330-900 qui cumule déjà près de 220 commandes. Mais Crawford Hamilton, le responsable du marketing pour le programme A330 se dit "confiant", car ces nouveaux avions vont progressivement remplacer leurs prédécesseurs. Ils ont l'avantage de pouvoir être utilisés à la fois sur des vols moyen-courrier et long-courrier, et surtout, ils ambitionnent de faire de la concurrence aux Boeing 787.