Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

L'A72 bientôt à vitesse variable à Saint-Étienne

mardi 10 avril 2018 à 20:29 Par Julien Corbière, France Bleu Saint-Étienne Loire

La direction des routes vient de commencer les travaux sur le parcours stéphanois de l'autoroute. Dans moins de six mois, les automobilistes seront soumis à la vitesse variable. Les limitations changeront en fonction des conditions de circulation.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Maxppp -

Saint-Étienne, France

Ils sont 84 000. 84 000 automobilistes circulent quoditiennement sur le secteur stéphanois de l'autoroute A72. A partir de septembre prochain, entre les sorties Ratarieux et Terrenoire, et dans les deux sens, ils rouleront à vitesse variable. Concrètement, la vitesse autorisée variera sur cet axe dangereux en fonction des conditions de circulation. C'est la direction interdépartementale des routes qui a annoncé la mise en place de cette "signalisation variable" ce mardi. Le chantier va coûter à l'État 1,5 million d'euros.

La signalisation variable, comment ça marche ?

Ce sont les employés du PC "Hyrondelle", situé au bord de l'autoroute à Villars, qui avec les caméras de vidéo-surveillance, décideront de la vitesse autorisée. Et ce en fonction des conditions de circulation : accidents, travaux bouchons, mais aussi météo. Une quinzaine de "panneaux de police variables" vont être installés dans les prochains mois. En plus de cette vitesse "variable", ils indiqueront les accidents.

Le plan de régulation dynamique avec les futurs PPV, les "panneaux de police variable" - Aucun(e)
Le plan de régulation dynamique avec les futurs PPV, les "panneaux de police variable" - Document DIRCE

On les trouvera, dans les deux sens, principalement à proximité des échangeurs des Saint-Jean-Bonnefonds, Méons, La Talaudière, Montreynaud, La Terrasse, au musée d'Art Moderne et donc à Ratarieux. On ne connaît pas encore les seuils, sans doute 50, 70 et 90 km.h. Pour l'instant, la vitesse est déjà limité à 70 km.h de la tranchée couverte de la Terrasse à Montreynaud, et à Saint-Jean Bonnefonds. Ce dispositif de vitesse variable avait déjà été imaginé il y a quelques année pour l'A47, entre Saint-Étienne et Lyon, sans jamais être concrétisé. 

La vitesse actualisée toutes les quatre minutes 

Le but en mettant en place ce système, c'est surtout de limiter les bouchons sur cet axe très fréquenté : " La régulation dynamique des vitesses va permettre de mieux  appréhender l'itinéraire, et que les gens se rendent _plus vite d'un point A à un point B_" explique Aurore Brach, chef du district stéphanois de la Direction interdépartementales des routes. 

Tout cela repose sur l'anticipation précise-t-elle : "On va réduire la vitesse, de manière préventive, dès qu'on va avoir un trafic qui va augmenter. Ça va nous permettre, par des algorithmes et des calculs de diminuer la vitesse et éviter la formation d'un bouchon." Et cela fonctionne vite : "Tout sera réalisé en temps réel, avec _une actualisation à peu près toutes les quatre minutes de la vitesse_." 

Aurore Brach, chef du district stéphanois de la DIRCE, invité de France Bleu Matin

Les perturbations du chantier jusqu'en septembre

Dans la semaine du 9 au 13 avril (semaine 15) : 

• Une restriction à deux voies en direction de Saint-Étienne en amont de la tranchée couverte de la Terrasse, du lundi soir au vendredi matin. • Une restriction à deux voies en direction de Clermont-Ferrand les nuits du mardi soir au vendredi matin. 

Dans la semaine du 16 au 20 avril (semaine 16) : 

• En direction de Lyon, une nuit de fermeture de la bretelle de sortie n° 14 (La Talaudière). 

Dans la semaine du 23 au 27 avril (semaine 17) : 

• En direction de Clermont-Ferrand, 4 nuits de fermeture des bretelles d’entrée et de sortie n°15 (Méons). 

Dans la semaine du 2 au 4 mai (semaine 18) : 

• A l’échangeur de La Terrasse, 2 nuits de fermeture de la bretelle en direction de Lyon. 

Dans la semaine du 14 au 18 mai (semaine 20) : 

• A l’échangeur de Ratarieux, une nuit de fermeture de la bretelle en provenance de la RD201 en direction de Lyon. 

Entre le 10 et le 28 septembre (semaines 37, 38, 39) : 

• Il est à prévoir un ensemble de coupure d’une nuit de l’autoroute au droit des différentes structures supportant des PPV. Les dates prévisibles de ces travaux et les plans de déviation associés seront présentés plus précisément dans les semaines précédant ces travaux.