Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

L'aérodrôme d'Aubenas-Lanas pourrait-il accueillir une ligne régulière?

lundi 30 octobre 2017 à 6:19 Par Pierre-Jean Pluvy, France Bleu Drôme Ardèche

Un élu de la majorité à Aubenas (Ardèche) relance le débat sur sa page Facebook : et si l'aérodrome du Sud-Ardèche accueillait une ligne régulière ?

L'aérodrôme accueille aujourd'dui tous les avions de lutte contre les incendies
L'aérodrôme accueille aujourd'dui tous les avions de lutte contre les incendies - SDEA

Aubenas, France

Le membre de la majorité municipale Max Bouschon a enflammé la toile avec son idée. Une idée en tant que citoyen dit-il. Mais les réactions ont été vives. Les pour et les contre. L'idée de Max Bouschon, c'est de dire que l'arrivée de la fibre va permettre à de nombreux urbains de pouvoir venir travailler en Sud-Ardèche. Néanmoins, ils auront besoin de liaisons rapides vers les grandes villes de France.

Une réalité coûteuse

Selon le directeur du Syndicat départemental d'équipement de l'Ardèche (SDEA), qui gère l'aérodrome de Lanas, une liaison régulière coûtera 300.000 euros par an. Il faut compter là le personnel chargé de la sécurité ou encore à l'accueil. Or aujourd'hui, l'aérodrome coûte déjà en fonctionnement 50.000 euros aux communautés de communes du Sud-Ardèche qui le financent. D'un point de vue purement technique, la piste de 1500 mètres pourrait accueillir un avion transportant jusqu'à 85 passagers.

Un aérodrome qui crée de l'activité

L'aérodrome accueille aujourd'hui les avions de lutte contre les incendies. C'est sa première activité. Le "pélicandrome" permet de ravitailler en eau ou en produit retardant les canadairs et autres trackers. Il permet aussi le ravitaillement 24 heures sur 24 des hélicoptères et notamment ceux du SAMU ou de la sécurité civile pour des transports vers ou depuis l'hôpital d'Aubenas. L'aéroport a développé une activité économique importante avec une entreprise de fabrication d'ULM qui a sa propre piste d'essai : elle emploie entre 35 et 50 salariés. Et puis il y a les activités de loisirs autour de l'aviation. Tout vol compris, les mouvements c'est-à-dire atterrissages et décollages sont passés de 6000 par an en 2013 à 8000 aujourd'hui.