Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

L'aéroport de Caen-Carpiquet poursuit son envol

mardi 10 avril 2018 à 17:33 Par Marc Vantorhoudt, France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

L'aéroport a de nouveau connu de très bon résultats en 2017, avec 5 % de trafic en plus. Cette année, avec 60% de sièges proposés en plus et deux nouvelles destinations directes, il espère profiter de cette dynamique pour attirer encore plus de voyageurs.

La compagnie HOP!, filiale low-cost et court-courrier de Air France, propose deux nouvelles destinations directes vers Toulouse et Marseille.
La compagnie HOP!, filiale low-cost et court-courrier de Air France, propose deux nouvelles destinations directes vers Toulouse et Marseille. © Radio France - Marc van Torhoudt

Caen, France

Cet été, Marseille et sa Canebière est à une heure et demie de Caen, tout comme la ville rose de Toulouse. Deux compagnies proposent ces vols directs : la compagnie espagnole Volotea et la filiale low-cost et court-courrier d'Air France HOP! Ils viennent s'ajouter aux destinations déjà proposées : Lyon, la principale, mais aussi Nice, la Corse (Figari, Bastia et Ajaccio), Brest... et Londres. 

Des destinations qui ont de plus en plus la cote. L'an dernier, près de 181 000 voyageurs ont foulé le tarmac de l'aéroport. Une augmentation de 5 % du trafic par rapport à 2016. Et le rythme ne ralentit pas, puisque la fréquentation est en croissance de 4 % au premier trimestre, comparé à l'an dernier. 

Répondre à une demande en forte hausse

Pour répondre à cet engouement, l'aéroport élargit son offre. En plus des nouvelles destinations, le nombre de sièges disponibles explose avec 60 % de billets supplémentaires, pour atteindre 150 000 voyageurs attendus. Presque tous les avions desservant ces lignes seront remplacés par des plus gros : la destination Lyon sera desservie par un voyage de plus, pour atteindre 3 voyages par jour, soit 30 % de sièges en plus

Élargir les publics de voyageurs

"Nous avons beaucoup de voyageurs d'affaires", explique Michel Collin, président de l'aéroport. "Leur nombre a fortement augmenté, également grâce à la très bonne dynamique économique de la région."

"Aujourd'hui, voyager en avion est parfois moins cher que voyager en train. Mais en plus ce mode de transport permet de faire l'aller-retour en une journée pour certaines destinations", se réjouit Hélène Abraham, responsable communication et marketing pour Hop!, la filière low-cost court-courrier d'AirFrance. L'objectif, maintenant, pour la direction de l'aéroport, c'est d'élargir les publics.

Pour ce faire, l'aéroport propose des offres de réduction. L'une à destination des jeunes, avec une carte de réduction de 30 % sur les vols et les bagages en soute destinée aux 12-24 ans. "Nous la proposons aux étudiants, qui viennent de loin pour faire leurs études à Caen", précise Hélène Abraham. L'autre pour le week-end, avec une carte de réduction de 25 % sur tous les vols.

L'aéroport de Caen-Carpiquet veut diversifier ses passagers - Hélène Abraham, responsable communication et marketing de la compagnie HOP! (filiale d'Air France).