Transports

L'aéroport de Toulouse franchit la barre des 8 millions de passagers en 2016

Par Jean-Marc Perez, Stéphanie Mora et Bénédicte Dupont, France Bleu Toulouse vendredi 13 janvier 2017 à 7:12 Mis à jour le vendredi 13 janvier 2017 à 8:19

L'aéroport de Toulouse Blagnac
L'aéroport de Toulouse Blagnac © Radio France - Jean-Marc Perez

Pour la première fois l'an dernier l'aéroport de Toulouse-Blagnac a franchi le cap des 8 millions de passagers grâce essentiellement à l'augmentation de l'activité des compagnies low-cost. Objectif pour 2017 10% de trafic passagers en plus

L'aéroport de Toulouse a connu une hausse de 5% de son trafic passager en 2016 et a pour la première fois franchi le cap des 8 millions de passagers (8 081 179 passagers enregistrés), le nombre de mouvements d'avions a lui aussi légèrement progressé (+3.5% et 95 192 mouvements); l'utilisation pas les compagnies aériennes d'appareils de plus grande capacité explique cela. Sans surprise, les destinations européennes ont été les plus prisées (Londres, Madrid, Berlin , Rome Amsterdam...) le trafic a bondi de 15% pour cette zone géographique.

2017 l'année des grands chantiers

La progression de l'activité des compagnies low-cost et notamment l'implantation à l'automne dernier de Ryan Air à Toulouse explique cette hausse de trafic. Cette activité devrait s'intensifier avec de nouveaux avions basés à Toulouse pour les compagnies Easy jet et Volotea, la direction de l'aéroport table donc sur une progression de 10% cette année pour atteindre 8.8 millions de passagers.

Comme annoncé par le nouvel actionnaire majoritaire chinois Casil Europe, des investissements pour améliorer l'accueil des voyageurs vont être réalisés pour porter à l'horizon 2012 la capacité de l'aéroport à 12 millions de voyageurs.

Les chantiers vont débuter cette année. La jetée du Hall A va devenir un long couloir d'accès aux avions, le Hall D lui doit être aménagés pour devenir plus grand et plus accueillant et surtout une zone de boutiques et de restauration plus grande va être créée en attendant en 2018 l'ouverture d'un hôtel 4 étoiles directement connecté au Hall A.

le projet de jetée du Hall A - Aucun(e)
le projet de jetée du Hall A - @AIA
Projet d'extension du Hall D - Aucun(e)
Projet d'extension du Hall D - © Kardham (agence architecture Cardete et Huet)

Les cadres business choyés et Mr et Mme Tout le Monde incités à consommer

Plus que jamais l'aéroport toulousain doit sa bonne santé aux compagnies low-cost. Easyjet est la 2ème compagnie en terme de trafic derrière le groupe Air France-KLM. En 2016 à Blagnac, un vol sur trois a été assuré par une compagnie à bas coût et cette année, la direction de l'aéroport espère que le low-cost représentera 40% du trafic.

Dans deux ans , l'aéroport promet que les voyageurs business pourront attraper leur avion en 20 minutes chrono entre le parking et les zones de sécurité et d'embarquement dédiées. Les touristes eux passeront par le même hall D agrandit et moins stressant, promet Denis Emeric le directeur technique de l'aéroport "Une zone unique avec 12 lignes de contrôle sûreté, 200 passagers par heure de débit, et une zone confortable pour éviter le stress". Et si l'aéroport veut fluidifier l'embarquement, la circulation, c'est pour que les voyageurs prennent le temps de consommer.

20% de nos passagers-départ vont dans les boutiques, et 30% vont dans les restaurants. Noter objectif est de doubler ces points de vente. On va essayer d'attirer Burger King et Starbucks, et rajouter des boutiques de produits régionaux et des magasins de mode" — Bruno Balerd, le directeur développement extra-aéronautique

Ajoutez à cela un hôtel 4-étoiles de 148 chambres et des abeilles, 40 ruches pour la touche écolo.

Jean-Michel Vernhes, président du directoire de l'aéroport e Toulouse, invité de France Bleu ce vendredi. - Radio France
Jean-Michel Vernhes, président du directoire de l'aéroport e Toulouse, invité de France Bleu ce vendredi. © Radio France

Honnêtement, en cette année d'attentats, sans l'arrivée de RyanAir en novembre, nous n'aurions pas franchi ce cap des 8 millions. — Jean-Michel Vernhes

L'INVITÉ EN UN CLIC - Jean-Michel Vernhes, président du directoire de l'aéroport Toulouse-Blagnac

2017 sera l'heure de nouvelles destinations comme l'île de La Réunion avec XL Airways (mise en service peut-être en juillet, plus sûrement pour l'hiver 2017). RyanAir prend ses aises et escompte accueillir 705 000 passagers cette année notamment avec de nouvelles destinations pour Lisbonne, Naples et Londres. La compagnie grecque Aegan renforce ses liaisons vers Athènes. En revanche toujours rien du côté de la Chine , de Dubaï et de New-York qui restent des priorités pour l'aéroport toulousain. L’aéroport de Toulouse s'attend à une hausse de trafic de 9% en 2017, du jamais-vu.