Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

L'agglo éteint les lumières sur la rocade nord-ouest de Besançon

lundi 9 avril 2018 à 9:29 Par Anne Fauvarque et Christophe Mey, France Bleu Besançon

Le Grand Besançon éteint les lumières sur la rocade nord-ouest. Les travaux débutent ce lundi. 400 luminaires seront désactivés sur la portion de deux fois deux voies entre les tours de l'Amitié et Valentin, pour faire des économies d'énergie et diminuer la pollution lumineuse.

400 luminaires seront désactivés sur la portion de 2X2 voies de la rocade nord-ouest de Besançon (photo d'illustration)
400 luminaires seront désactivés sur la portion de 2X2 voies de la rocade nord-ouest de Besançon (photo d'illustration) © Maxppp -

Besançon, France

Depuis l'ouverture du contournement de Besançon en 2003, 672 points lumineux éclairent la nuit la quatre voies entre l’Amitié et l’échangeur de Valentin. Mais cette route, ni les piétons ni les cyclistes ne peuvent l'emprunter. Les phares des véhicules suffiront donc pour conduire en toute sécurité estiment les élus du Grand Besançon. 

Près de 300 lampadaires équipés de LED

Au total, 400 luminaires vont donc être coupés pour économiser de l'énergie et pour diminuer les nuisances lumineuses. Les travaux débutent ce lundi. En revanche, l’éclairage sera conservé sur les différents échangeurs, où peuvent se trouver des piétons et des cyclistes. Les 272 lampadaires des échangeurs seront par contre équipés de luminaires à LED, moins gourmands en électricité. 

L’éclairage sera également maintenu sur les secteurs de l’Amitié et de Valentin, zones de nombreux croisements et de fort trafic. 

160.000 euros de travaux, mais un gain financier en consommation électrique

Les travaux vont coûter 160.000 euros, mais l'agglomération du Grand Besançon estime que la consommation électrique sur le tronçon passera de 65.000 à 10.500 euros par an.

Les luminaires vont néanmoins rester en place pendant trois ans encore, ce qui permettra de les rallumer au cas où le nombre d'accidents nocturnes soit en hausse sur le secteur.