Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

L'Allemagne baisse le prix de certains billets de trains pour lutter contre le réchauffement climatique

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass, France Bleu

C'est l'une des conséquences du plan climat voté par le Parlement allemand fin 2019. À partir de janvier, le gouvernement baisse de 17% à 9% la taxe sur le prix des billets de train longue distance. Une baisse dont la Deutsche Bahn fait profiter ses clients.

L'Allemagne baisse le prix de certains billets de trains pour lutter contre le réchauffement climatique (image d'illustration)
L'Allemagne baisse le prix de certains billets de trains pour lutter contre le réchauffement climatique (image d'illustration) © Maxppp - CLEMENS BILAN

Baisser les prix du train pour le bien de la planète, c'est le pari d'Angela Merkel. Cette mesure figure dans le plan climat adopté le 20 décembre 2019 par le Parlement allemand. Concrètement, ce plan vise à réduire de 55% les émissions de gaz à effet de serre de l'Allemagne d'ici à 2030 par rapport à leur niveau en 1990. Pour atteindre cet objectif très ambitieux, les Allemands font plusieurs paris, notamment celui de la mobilité douce avec le train. Première mesure : la taxe sur les trajets en train longue-distance a baissé début janvier. 

10% en moins sur le prix de billets de plus de 50 km. Voilà l’économie que devraient constater les voyageurs des lignes Intercity-Express de la Deutsche Bahn. C’est la première baisse de prix pour les trajets longue-distance en 17 ans selon The Guardian. La compagnie publique allemande répercute en fait directement le passage de la TVA de 17% à 9 %. Pour rappel, en France, la TVA sur le billet des trains est de 10%.

Pour montrer sa bonne volonté, l'entreprise allemande va également diminuer le tarif de certains services comme le transport de vélos. L'objectif : rendre le train plus attractif que l'avion ou la voiture. La Deutsche Bahn espère ainsi attirer 5 millions de clients en plus chaque année. D'autant qu'un nouveau quota carbone prévu pour 2021 devrait faire grimper le prix du carburant de 7 à 8 centimes par litre.  

Des économies pour certains... et des augmentations pour d'autres

Mais tous les voyageurs ne seront pas logés à la même enseigne. Dans certaines périphéries, les tickets vont au contraire augmenter cette année. 3,3 % en plus pour les transports en commun à Berlin et tout autour, dans le Land de Brandenburg par exemple. Idem pour les trains régionaux à Bonn, au sud de Cologne, dont les prix doivent augmenter de 2,5%. Les différentes compagnies évoquent l'augmentation des salaires et du prix de l'électricité ainsi que du diesel pour justifier ces prix à la hausse. Toutes assurent que ces augmentations ont été décidées avant que le gouvernement ne vote son plan Climat.

L'Etat a par ailleurs promis d’accélérer ses investissements pour la rénovation du réseau ferré d'ici 10 ans. Parmi les autres mesures de ce plan climat, l'Allemagne va aussi accorder des subventions pour l'achat de véhicules électriques, aider à l'isolation des bâtiments, etc. Au total, le gouvernement promet d'investir 54 milliards d'euros d'ici 2023.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu