Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Transports

L'appel à la vigilance de la SNCF au lendemain d'une collision mortelle sur un passage à niveau en Vendée

jeudi 14 mars 2019 à 20:35 Par Florian Cazzola, France Bleu Loire Océan

Au lendemain d'une collision mortelle à la Roche-sur-Yon, en Vendée, la SNCF rappelle les consignes de sécurité aux abords des passages à niveau. L'entreprise ferroviaire indique également que trois d'entre eux, en Loire-Atlantique, sont inscrits au programme de sécurisation national.

Trois passages à niveau de Loire-Atlantique sont inscrits au programme de sécurisation national de la SNCF. Image d'illustration.
Trois passages à niveau de Loire-Atlantique sont inscrits au programme de sécurisation national de la SNCF. Image d'illustration. © Maxppp - Vincent Isore

Pays de la Loire, France

24 heures après l'accident entre une voiture et un train à hauteur d'un passage à niveau, à l'entrée de la Roche-sur-Yon, en Vendée, au cours duquel une personne est décédée, la SNCF appelle les automobilistes à la prudence. En 2018, 11 accidents se sont produits en Loire-Atlantique et en Vendée. Dans "plus de 98% des cas" des véhicules sont impliqués. 

Trois passages à niveau de Loire-Atlantique inscrits au programme de sécurisation national de la SNCF

Regarder si les feux de signalisation sont allumés, être vigilant lorsque la sonnerie du passage à niveau retentit, s'arrêter lorsque la barrière amorce sa descente. "Notre objectif est que les conducteurs prennent conscience du danger à l'approche de ces intersections, explique Jean-Marie Guillemot, le directeur de la communication de SNCF Réseau dans les Pays de la Loire. Nous remarquons que, souvent, ces accidents sont des accidents de proximité. Ce sont des gens qui ont l'habitude de faire un parcours, qui ne font plus attention et qui se font surprendre dans un environnement proche, en général à mois de cinq minutes de chez eux ou de leur lieu de travail."

Sur les 465 passages à niveau que comptent la Loire-Atlantique et la Vendée, la SNCF a constaté 11 accidents l'année dernière. Dans la mesure du possible, l'entreprise ferroviaire tente de supprimer les intersections les plus dangereuses - 104 ont été supprimées au niveau national depuis 19 ans. Les passages à niveau les plus à risque sont eux inscrits au programme de sécurisation national. 

En Loire-Atlantique, les passages à niveau de La Haye-Fouassière, de Sainte-Pazanne et de Saint-Nicolas de Redon font l'objet de travaux de sécurisation actuellement. "Nous avons installé des radars de franchissement pour faire diminuer la vitesse, détaille Jean-Marie Guillemot, le directeur de la communication de SNCF Réseau dans les Pays de la Loire. Nous réalisons également des travaux de manière à rétrécir la chaussée avec des trottoirs plus serrés ou des terre-pleins centraux. Nous pouvons aussi installer des potences au milieu de la route pour que les feux tricolores soient mieux vus, comme c'est le cas à Saint-Nicolas de Redon."