Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

L'association 40 millions d'automobilistes veut des glissières pour protéger les voitures des platanes

-
Par , France Bleu Provence
Bouches-du-Rhône, France

Une mesure qui permettrait de réduire la mortalité sans couper les arbres. Mais ce n'est pas possible partout, et le département estime avoir fait le maximum.

Il est impossible d'installer des glissières sur la D96
Il est impossible d'installer des glissières sur la D96 © Radio France - Thomas Biet

Les platanes sont responsables de 9% des morts sur la route. Les collisions frontales avec ces arbres sont souvent mortelles car les chocs sont extrêmement violents. Ces dernières années, des voix se sont élevées pour que l'on coupe ces arbres afin d'améliorer la sécurité. Aujourd'hui, l'association 40 Millions d'automobilistes propose plutôt d'installer des glissières de sécurité, pour sauver des vies et les arbres.

Rouler moins vite reste "la" solution

Une mesure qui n'est pas dans les tuyaux gouvernementaux, c'est une proposition associative pour l'instant. Elle devra être chiffrée précisément car elle risque de coûter chère. Par ailleurs, il n'est pas possible de l'appliquer partout. En tout cas pas sur la D96 entre Meyrargues et Peyrolles dans le nord du département. C'est pourtant "la route des platanes" : un peu plus de 2 km de long, un axe très étroit et des arbres très rapprochés. 

La ligne droite entre Meyrargues et Peyrolles-en-Provence est bordée de platanes
La ligne droite entre Meyrargues et Peyrolles-en-Provence est bordée de platanes - Google Maps

O. Frégeac, maire de Peyrolles : "La route est trop étroite pour les glissières"

L'élu et les habitués du coin ne veulent pas entendre parler de la destruction des arbres. Pour eux, il faut signaliser au mieux la zone et contrôler la vitesse pour réduire les risques.

Le département ne veut pas toucher aux arbres

Il y a 30 000 arbres d'alignement au bord des routes des Bouches-du-Rhône dont une bonne moitié de platanes. Le Conseil départemental met 800 000€ sur la table chaque année pour les entretenir. Et pas question d'en enlever : quand un arbre est malade on le remplace. 

Des glissières installées là où c'est possible

Des glissières ont déjà été installées sur quelques points chauds comme l'ancienne nationale 7, une quinzaine de km. Le département estime que ce n'est pas possible ailleurs car les routes sont trop étroites et il faut 60 cm minimum entre la glissière et l'arbre. Alors on joue sur la vitesse comme sur la D99 où la limitation est à 80km/h ou sur la D96 où un radar double sens a été installé. Enfin, il faut savoir qu'une glissière coûte  entre 40 et 60 euros le mètre.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess