Infos

L'association Crocovélo vous aide à réparer votre vélo

Par Najat Essadouki et France Bleu Gard Lozère, France Bleu Gard Lozère samedi 24 septembre 2016 à 19:04

L'atelier de réparation de vélo de l'association Crocovélo sur l'avanue Feuchères à Nîmes
L'atelier de réparation de vélo de l'association Crocovélo sur l'avanue Feuchères à Nîmes © Radio France - Najat Essadouki

Dans le cadre de la semaine de la mobilité, l'association Crocovélo a installé un atelier de réparation au centre-ville de Nîmes pour aider les cyclistes à entretenir leur vélo.

Un vélo ça s'entretien t! Voilà le message que veut transmettre l'association nîmoise « Crocovélo ». Alors que s'achève la semaine de la mobilité, les bénévoles de l'association ont pris leur quartier samedi sur l'esplanade pour aider les cyclistes à réparer leur moyen de transport favori.

Pour les cyclistes du dimanche, souvent pas équipés des bons outils, il est parfois difficile de savoir gonfler les roues, de changer une roue ou encore de resserrer les freins de sa bicyclette. L'association leur vient donc en aide, en rappelant qu'il est essentiel de prendre soin de son vélo pour rouler en toute sécurité.

Apprendre à réparer soi-même son vélo

Cet atelier est l'occasion aussi d'apprendre aux cyclistes les bons réflexes à adopter pour veillez à l'entretien de son vélo. Les bénévoles réparent les vélos mais ils sont aussi là pour assister les cyclistes qui veulent mettre les mains dans le cambouis et le faire eux-même.

L'objectif de l'association est que chacun apprenne à être autonome « une crevaison peut intervenir à tout moment et il faut savoir y faire face », selon le président de l'association. France bleu Gard Lozère a assisté à la réparation d'un vélo. Ecoutez.

En quelques minutes le vélo est comme neuf

Michel Bourgeat, le président de l'association, Crocovélo regrettent qu'il n'y ait plus de réparateur de vélo dans le centre-ville de Nîmes. Pour de nombreux cyclistes, l'atelier de Crocovélo est devenu un rendez-vous trimestriel à ne pas manquer, « un contrôle technique pour vélo ».

Michel Bourgeat le président de l'association Crocovélo

Partager sur :