Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Horaires de trains : les associations d'usagers en Normandie dressent un carton rouge à la SNCF

-
Par , France Bleu Cotentin

Les associations d'usagers du train en Normandie regrettent de ne pas avoir été consultées par la SNCF sur le plan de transport pour 2022. Elles demandent à la compagnie ferroviaire de revoir sa copie, notamment sur les horaires de trains au départ ou à destination de Paris.

L'association des usagers du Paris-Cherbourg demande à la SNCF de revoir son plan de transport pour 2022
L'association des usagers du Paris-Cherbourg demande à la SNCF de revoir son plan de transport pour 2022 © Radio France - Jacqueline FARDEL

La FNAUT Normandie est vent-debout. La fédération qui regroupe des associations d'usagers des transports regrette fortement de ne pas avoir été consultée, notamment sur les horaires des trains en 2022. "Un travail de concertation est mis en place depuis deux ans, avec les différentes associations d'usagers et la FNAUT de Normandie. Toutes ont travaillé pour concevoir un plan de transport. Nous nous attendions à avoir des réunions de travail. Finalement, nous avons été conviés à la mi-avril à des réunions de présentation et le plan qui nous été soumis ne répond pas du tout aux besoins des usagers", s'agace Pierre Dumont, vice-président de la FNAUT Normandie et président de l'association des usagers de la ligne Paris-Cherbourg. 

Je trouve que c'est franchement très regrettable. Les usagers du Cotentin ont eux aussi le droit de pouvoir se déplacer en direction de Paris, avec des horaires qui correspondent à leurs besoins

Le principal grief porte sur les horaires des trains."La SNCF propose de faire un Paris-Caen, un peu plus tôt. L'horaire est avancé à 6h10 mais cela ne règle pas le problème du Caen-Cherbourg", poursuit-il. Les abonnés souhaitent que le départ de Caen soit avancé à 8 heures au lieu de 8h24. 

Pierre Dumont demande aussi à la compagnie ferroviaire de faire partir des trains plus tôt de Cherbourg pour que les usagers puissent arriver à 8 heures à Paris. "Cela fait des années que nous formulons cette demande. Actuellement, ils ne peuvent malheureusement arriver qu'à 9 heures. _La SNCF nous répond que ce ne serait possible qu'une journée par semaine_. Je trouve que c'est franchement très regrettable. Les usagers du Cotentin ont eux aussi le droit de pouvoir se déplacer en direction de Paris, avec des horaires qui correspondent à leurs besoins, ne serait-ce que pour les déplacements professionnels". L'association des usagers du Paris Cherbourg réclame aussi des trains plus tardifs au départ de Paris, aux alentours de 22 heures 30.

La FNAUT Normandie note tout de même quelques améliorations "pour  faire passer la pilule d’un immobilisme global" : La relation Caen-Rennes en train vendredi et dimanche soir pour les étudiants, les accès plus nombreux à Paris-Montparnasse des trains Paris-Argentan-Granville, la _recherche d’une solution pour retarder le départ du Paris-Granville 3427 de 16h13 vers 16h55_".

Une réunion de concertation sera organisée ce jeudi 29 avril. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess