Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

L'augmentation des taxes sur le gazole en 2018 bénéficiera-t-elle à la voiture électrique ?

lundi 25 septembre 2017 à 21:12 Par Stéphanie Perenon, France Bleu Bourgogne

Le gouvernement a confirmé une hausse de 10 % sur les taxes sur le diesel en 2018. Et dans son plan Climat, le ministre de l'Ecologie Nicolas Hulot annonçait que la prime à la conversion pour des véhicules électriques serait revu à la hausse. Le gazole est-il déjà le carburant du passé? Reportage.

Les taxes sur le gazole vont augmenter en 2018, annonce confirmée par le gouvernement ce lundi 25 septembre 2017
Les taxes sur le gazole vont augmenter en 2018, annonce confirmée par le gouvernement ce lundi 25 septembre 2017 © Radio France - Stéphanie perenon

Dijon, France

Le gouvernement a confirmé une hausse de 10 % sur les taxes sur le diesel en 2018. Et dans son plan Climat, le ministre de l'Écologie Nicolas Hulot annonçait mi-septembre que la prime à la conversion pour des véhicules électriques serait revu à la hausse. Est ce que toutes ces mesures vont permettre aux véhicules électriques de voir leurs ventes décoller ? On se pose la question ce matin.

Le prix et l'autonomie restent des freins

L'électrique ça n'est pas encore automatique le premier blocage c'est le prix. Pourtant il y a des remises avec les primes à la conversion mais l'investissement de départ reste important. Autre point noir qui bloque les automobilistes : la faible autonomie des véhicules et le manque de points de recharge.

La borne de recharge électrique à Til-Châtel installée récemment par le Siseco - Aucun(e)
La borne de recharge électrique à Til-Châtel installée récemment par le Siseco - Siceco

Mais ce côté-là, il y a du nouveau avec des collectivités qui s'engagent peu à peu, comme en Côte-d'Or avec le Siceco. Le syndicat d'énergie a fait ce pari et est en train d'installer un réseau public de bornes de charge sur le schéma de déploiement produit par la Région. Six bornes ont été posées à Til-Châtel, Genlis, Auxonne, Saint-Jean-de-Losne, Pommard et Saulieu. Elles seront mises en service d'ici la fin de l'année. Bruno Kablitz, est le responsable des services techniques du Siceco, pour lui "c'est un service public rendu aux automobilistes car il y a carence de l'initiative privée".

Bruno Kablitz, le responsable des services techniques du Siceco

Côté tarif ce sera progressif de 3 euros pour une charge longue à 7 euros pour la charge rapide.

Quelques initiatives personnelles en faveur de l'électrique

Mais il y a aussi des initiatives personnelles, très engagées en faveur de la voiture électrique. Jean-Yves Gaget est producteur de lait de jument bio à Magnien dans le canton d'Arnay-le-Duc. Il il s'est équipé l'an passé de deux véhicules électriques, par conviction , et il est même allé plus loin . "Nous avons fait le choix d'installer 5200 panneaux solaires sur le bâtiment de nos chevaux pour produire une électricité propre. Et aujourd'hui je suis très heureux d'être un utilisateur de voiture électrique et d'avoir trouvé la solution pour cela".

Une initiative personnelle mais qui montre que les choses évoluent. L'électrique gagne du terrain au sein des entreprises comme la Poste qui s'est dotée d'une flotte électrique mais aussi des associations ou des collectivités. Ce que reflète aussi le nombre d’immatriculations de véhicules électriques enregistrées chaque année qui continuent de progresser, lentement mais sûrement, avec un peu plus d'un millier de véhicules dans notre région.

→ Et vous retrouvez sur les ondes de France Bleu Bourgogne ce mardi 26 septembre le + INFO à 6H48 et 8H18 et les 3 idées reçues avec Thierry Brossier, l'un des membres de l'association Bourgogne FrancheComté Mobilité Electrique à 7H12 et 8H42