Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La RCEA, "route de la mort"

L'enquête publique sur la RCEA débute en mode dématérialisé

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

Confinement oblige, les deux enquêtes publiques sur le chantier de la RCEA sont modifiées. Elles ouvrent bien ce lundi mais uniquement en mode dématérialisé.

Un nouveau pont doit être construit pour franchir l'Allier, dans une zone naturelle sensible
Un nouveau pont doit être construit pour franchir l'Allier, dans une zone naturelle sensible © Radio France - Emmanuel Moreau

Le coronavirus a des conséquences aussi sur la RCEA. Il y a déjà le chantier du raccordement de l'A71 à la future autoroute qui est interrompu à Montmarault, cette fois c'est l'enquête publique qui ouvre ce lundi qui va être bouleversée.

Il s'agit d'une double enquête. La première concerne l'exploitation d'une carrière de sable et de gravier pour le chantier à Toulon-sur-Allier. La seconde porte sur une demande d'autorisation environnementale; il faut que le chantier respecte la loi sur l'eau, les espèces et les habitats protégés et surtout que son impact soit limité dans la réserve naturelle nationale du Val d'Allier et la zone Natura 2000 que l'autoroute va traverser. Le lit de l'Allier est encore sauvage et doit être préservé au maximum.

Plus de réunion publique ni de permanence en mairie

Les enquêtes devaient démarrer ce lundi 23 mars pour durer jusqu'au 24 avril. Neuf réunions publiques étaient prévues, la première le 27 mars prochain à Molinet. Elles sont toutes annulées ainsi que les permanences dans les mairies des commissaires enquêteurs. Tout se fera donc exclusivement sur le mode dématérialisé

L'expression par internet est de toute façon un des moyens d'expression prévu dans ce type d'enquête. Dans ce cas, ce sera le seul. Le dossier est consultable sur le site internet de la préfecture de l'Allier et les avis peuvent être envoyés à cette adresse: pref-avis-public@allier.gouv.fr.

Marie-Françoise Lecaillon, la préfète de l'Allier, espère malgré tout pouvoir repousser de quelques jours la fin de l'enquête et organiser une réunion publique, une fois que les mesures de confinement seront terminées. Rien n'est certain pour le moment, cela dépend évidemment de la durée du confinement et cela risque de repousser d'autant la conclusion de cette enquête.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu