Transports

L'enquête publique sur le futur nouveau tramway de Caen est lancée

Par Boris Letondeur, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) lundi 5 septembre 2016 à 7:00

Vue d'artiste du tramway de Caen comme il pourrait être en 2019, cici à l'arêt Quatrans.
Vue d'artiste du tramway de Caen comme il pourrait être en 2019, cici à l'arêt Quatrans. © Radio France - .

En septembre 2019, Caen inaugurera son nouveau tramway, sur rail uniquement, et non plus sur pneus. Comme dans tout grand projet, la population est amenée à donner son avis, à faire ses remarques. C'est le cas du 5 septembre au 7 octobre. Un mois pour faire part de ses doléances.

Un mois pour donner son avis sur le futur tramway de l'agglomération caennaise ! Il devrait être mis en service dans 3 ans, en septembre 2019. D'ici là, il y aura des travaux, à partir de début 2018, pour remplacer les voies du tram,  car on passera des rames sur pneus à un transport exclusivement sur rail, un tramway fer. Pendant cinq semaines, à partir du 5 septembre jusqu'au 7 octobre, c'est l'enquête publique.

La commission tient des permanences dans diverses villes de l'agglomération (Caen, Hérouville, Ifs, Epron, Fleury-sur-Orne, Cormelles le Royal) pour recueillir les observations des riverains et usagers. Des registres sont disponibles dans les mairies des communes de l'agglomération concernées, mairies de quartier comprises. Le projet du nouveau tramway est consultable sur internet www.tramway2019.com

Plan des lieux où l'on peut consulter le projet et donner son avis pendant le mois d'enquête publique. - Radio France
Plan des lieux où l'on peut consulter le projet et donner son avis pendant le mois d'enquête publique. © Radio France - .

Les grands changements du Tramway 2019

C'est d'abord l'agrandissement du réseaux. La presqu'ile et le théâtre seront désormais desservis, ainsi que le quartier des hauts de l'Orne à Fleury-sur-Orne, qui accueillera le nouveau centre d'exploitation de Twisto. Il y aura trois lignes. L'une partira de la presqu'ile pour rejoindre le Campus 2, dont le terminus changera d'emplacement. Il ne sera plus au cœur du campus mais sur le long de la départementale 7, à Epron. La deuxième ligne joindra Ifs à Hérouville-Saint-Clair et la troisième partira du théâtre pour aller à Fleury-sur-Orne, près d'Ikea.

Les tramways circuleront donc sur des rails, exclusivement, et sur un tracé végétalisé. Les rames seront plus grandes, d'une capacité de 210 passagers, contre 130 à l'heure actuelle. Elles seront plus fréquentes. Un passage toutes les 3'20, au lieu de 4 à 5 minutes en ce moment. Cela dit, pour ce gain de temps, il faudra être patient, et en passer par un an et demi de travaux, avec des bouchons et des bus de substitution.

"Il pourra y avoir des adaptations par rapport aux stations, aux plans de circulation et à la sécurisation des travaux. Il faudra faire en sorte que ce tramway puisse bien s'intégrer dans le paysage, dan l'environnement urbain et puis trouver une complémentarité entre l'usage du tramway, des voitures, des vélos et des piétons". Rodolphe Thomas, 1er vice-président de l'agglomération chargé des transports et des infrastructures.