Transports

L'entreprise montpelliéraine Smoove remporte le marché des Vélib' à Paris

Par Romain Berchet, France Bleu Hérault et France Bleu samedi 1 avril 2017 à 16:17 Mis à jour le samedi 1 avril 2017 à 22:30

Un modèle de vélo de l'entreprise Smoove
Un modèle de vélo de l'entreprise Smoove © Maxppp - Michel Esdourrubailh

Dans un communiqué, l'entreprise JCDecaux annonce ce samedi qu'elle perd le marché des Vélib' à Paris au profit de Smoove, une PME basée près de Montpellier. La décision doit encore être entérinée le 12 avril. La société héraultaise équipe déjà une dizaine de villes françaises.

Bonne nouvelle pour l'entreprise héraultaise Smoove. La PME basée à Saint-Gély-du-Fesc près de Montpellier remporte le marché des vélos en libre service à Paris, les célèbres Vélib' qui entrera en vigueur en janvier 2018 pour une durée de 15 ans. L'entreprise a gagné l'appel d'offre au dépens de JCDecaux. Un gros coup pour Smoove qui détrône le spécialiste de l'affichage publicitaire détenteur du marché depuis 2007.

Dans un communiqué JCDecaux annonce qu'il perd le marché des Vélib'. Mais l'entreprise réplique. Elle estime que l'écart entre les deux offres "se fonde sur un dumping social, avec une proposition excluant la reprise de l'ensemble des personnels et reposant sur de nouvelles équipes inexpérimentées, moins nombreuses et à des conditions sociales et salariales dégradées".

"Un dumping social" - JCDecaux

Le syndicat Autolib' Vélib' Métropole a confirmé ce samedi avoir "classé en tête l'offre du groupement Smoovengo" pour le renouvellement du marché du vélo en partage à Paris. La décision doit maintenant être validée le 12 avril par le syndicat.

Les salariés de Vélib' veulent des garanties

Les 315 salariés de Vélib' ont déjà prévu de "perturber" le système de location de vélo afin d'obtenir des garanties pour le maintien de leur emploi. Christophe Najdovski, adjoint EELV aux transports de la maire PS Anne Hidalgo, a indiqué mardi que l'exécutif parisien serait "vigilant sur l'avenir du personnel".

De son côté, JCDecaux annonce qu'il "mettra tout en oeuvre pour obtenir" la reprise des équipes par Smoove, le nouvel exploitant des Vélib' à Paris.

Smoove, ce n'est pas que Montpellier

La société héraultaise équipe une dizaine de villes françaises : Strasbourg, Grenoble, Nice, Avignon. Smoove s'est aussi exporté à l'étranger dans près de douze de villes dont Moscou, la flotte la plus importante (3.450 vélos), Helsinki et Vancouver.

La dernière en date, c'est Marrakech (300 vélos, novembre 2016), la première ville du continent africain. Au total, les 9.000 vélos en libre service de Smoove circulent dans 26 villes et 14 pays différents à travers le monde.

Les modèles présentés sur le stand de Smoove au salon des maires d'Ile-de-France. - Radio France
Les modèles présentés sur le stand de Smoove au salon des maires d'Ile-de-France. © Radio France - Nicolas Olivier