Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

L'Etat s'engage financièrement dans le plan de rénovation de la ligne ferroviaire POLT

-
Par , France Bleu Berry

L'Etat s'engage officiellement a payé les deux tiers des travaux de modernisation de la ligne ferroviaire POLT. Une décision qui soulage l'Association des usagers, qui espèrent que ces travaux permettront de diminuer grandement le temps de trajet entre Paris et Limoges.

La ligne Paris-Toulouse via Châteauroux devrait être modernisée d'ici 2025
La ligne Paris-Toulouse via Châteauroux devrait être modernisée d'ici 2025 © Radio France - Régis Hervé

Une façon optimiste de finir l'année : autant dire que ce n'était pas gagné d'avance ! Alors quand il a entendu l'annonce officielle du gouvernement qui financera à hauteur de 257 millions d'euros les travaux de modernisation de la POLT, Jean-Claude Sandrier, le président de l'association Urgence Polt, n'a pu que se réjouir : "C'est une très bonne nouvelle ! Jusqu'à présent, cette modernisation était présentée comme non financée. Alors cette solution de deux tiers à la charge de l'Etat et un tiers à la charge des régions est un bon deal".

En effet, sur les 385 millions d'euros que doivent coûter les travaux de modernisation, seuls 128 millions resteront à la charge des quatre régions concernées par le tracé de la ligne POLT, Paris-Orléans-Limoges-Toulouse, qui dessert notamment Vierzon, Issoudun et Châteauroux. Au total, l'enveloppe de l'Etat est de 2,5 milliards d'euros, comprenant à la fois les travaux de regénarisation des voies, l'achat de nouveaux trains et l'amélioration de la fiabilité et sécurité de la ligne

"Nous poussons pour que l'ensemble de cette modernisation puisse se faire à l'arrivée des nouveaux trains, en 2023. Il ne faut plus perdre de temps. Toutes les forces économiques de la région disent à quel point se sera déterminent pour l'attractivité de notre territoire" explique le Vierzonnais Jean-Claude Sandrier. 

Limoges à 2h40 de Paris

Ces travaux doivent permettre de gagner 22 minutes sur le temps de trajet entre Limoges et Paris. Ainsi, la préfecture de la Haute Vienne ne serait plus qu'à 2h30 de la capitale. Et Vierzon à 1h30 de Paris... "Vierzon serait pratiquement la banlieue de Paris... Vous vous rendez compte de l'attractivité supplémentaire du Berry dans son ensemble ? Cela ferait réfléchir nombre d'entreprises qui pourraient venir s'installer..."

Un plan de modernisation similaire est lancé sur la ligne ferroviaire entre Paris et Clermont-Ferrand. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess