Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

L'hyper-centre de Bourganeuf désormais limité à 20km/h

-
Par , France Bleu Creuse

Quelques rues du centre-ville de Bourganeuf viennent d'être passées en zone de rencontre, un espace où vélos, piétons et voitures doivent cohabiter. La limitation de vitesse a donc été abaissée à 20km/h.

Plusieurs rues du centre-ville de Bourganeuf sont désormais en zone de rencontre, avec une vitesse limitée à 20km/h
Plusieurs rues du centre-ville de Bourganeuf sont désormais en zone de rencontre, avec une vitesse limitée à 20km/h © Radio France - Pierre-Antoine Lefort

Bourganeuf, France

Vous-êtes désormais priés de lever le pied si vous roulez en centre-ville de Bourganeuf ! Plusieurs rues de l'hypercentre, la place de la mairie, la rue Zizim, une partie de la rue de Verdun et la rue Lastic font maintenant partie d'une zone de rencontre. Un espace où piétons, cyclistes et automobilistes doivent cohabiter et se partager la chaussée."C'est pour que nos administrés, quels qu'ils soient, qu'ils se promènent, qu'ils soient en famille ou qu'ils soient âgés puissent passer tranquillement et venir en cœur de ville", justifie le maire, Jean Pierre Jouhaud.

"Comme l'indiquent les différents pictogrammes sur le panneau : un grand piéton, parce qu'il est prioritaire, un moyen vélo, car il est prioritaire après le piéton, mais avant la voiture qui est toute petite, donc les gens doivent passer au pas", poursuit l'élu. Passer au pas, une bonne chose pour la plupart des habitants rencontrés. Hélène vient tous les jours à pied dans le centre, et "plus d'une fois", elle s'est fait quelques frayeurs. "Ça va trop vite ! " "La preuve", rajoute un autre passant, Philippe alors qu'une voiture vient de les frôler. "Y en a qui descendent à toute allure."

Des passants plutôt satisfaits

Les panneaux, qui signalent l'entrée et la fin de la zone de rencontre, ont été installés il y a peu, certains semblent tomber des nues. "Je n'étais pas du tout au courant", confesse Alison, qui travaille sur la place de la mairie. "Par contre, c'est une bonne chose, effectivement, je pense que cela permet une circulation plus respectueuse et moins dangereuse pour les piétons." Un autre commerçant y voit aussi un moyen pour que les voitures passent plus lentement, et, qui sait, que cela déclenche un acte d'achat. 

Pour l'instant, tous ne respectent donc pas cette nouvelle limitation. Il faudra du temps reconnaît le maire : que les habitudes changent. "C'est l'idée que les gens prennent le temps de passer", indique Jean-Pierre Jouhaud. "Le cœur de ville, c'est un lieu où on déambule, on prend le temps, c'est pas un endroit où l'on s'efforce de faire vroom-vroom avec sa voiture pour montrer que l'on a un beau pot d'échappement." Si les incivilités durent, et que les limitations ne sont pas respectées, passées le temps de la prévention, viendra celui de la sanction prévient le maire. 

Choix de la station

France Bleu