Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

DIRECT - Inondations en Île-de-France : l'A13 rouverte dans un sens, fin de l'alerte orange, déraillement du RER B

mardi 12 juin 2018 à 6:43 - Mis à jour le mardi 12 juin 2018 à 8:23 Par Jocelyne Jean, Alexandra du Boucheron et Emmanuel Collardey, France Bleu Paris et France Bleu

L'alerte orange "pluie-inondation" a été levée mardi, mais beaucoup de routes et de transports restent perturbés mardi. Un RER a déraillé ce matin et, aux Mureaux, sept familles ont été évacuées.

Dans les rues des Mureaux mardi 12 juin 2018, lors des inondations en Ile-de-France.
Dans les rues des Mureaux mardi 12 juin 2018, lors des inondations en Ile-de-France. © Radio France - FANNY BOUVARD

Île-de-France, France

Les alertes intempéries ont été levées pour toute l'Ile-de-France, annonce Météo France mardi à 12h. Ce matin, Paris et petite couronne, la Seine-et-Marne, les Yvelines, l'Essonne et le Val-d'Oise étaient en vigilance "pluie-inondation". 

  • 17h50 : Transports en commun : reprise de certaines lignes, Orlyval totalement coupé

Sur le RER C, le trafic est interrompu entre Montigny-le-Bretonneux et Pontoise (Yvelines) en raison des voies inondées, mais il a repris entre Versailles et Rambouillet (Yvelines) suite à l'inondation d'un poste d'aiguillage à Saint-Quentin-en-Yvelines, indique le gestionnaire du réseau Île-de-France Mobilités. Sur Orlyval, le trafic est interrompu sur l’ensemble de la ligne suite l’affaissement d’un talus et ce, jusqu'à mercredi. Sur la ligne H (La Défense - La Verrière), le trafic est interrompu entre Montigny-le-Bretonneux et Pontoise. Ce matin sur cette ligne, un souterrain a été inondé au niveau de la commune de Saint-Leu-la-Forêt (Val-d'Oise). Sur la ligne U, un train sur quatre circule. Sur le RER E, le trafic connait quelques ralentissements, tout comme la ligne N. Ce matin, le trafic a été interrompu sur l’axe Plaisir (Yvelines)-Dreux (Eure-et-Loir) suite à un affaissement de talus entre Marchezais (Eure-et-Loir) et Dreux.Sur les lignes E et P, le trafic est très ralenti sur les axes Provins/Coulommiers (Seine-et-Marne) - Paris et Tournan-en-Brie (Seine-et-Marne)-Haussmann (Paris) suite aux inondations à Ozoir-la-Ferrière (Seine-et-Marne). 

"Toutes les équipes travaillent en étroite collaboration avec les opérateurs de transport afin de remettre le réseau en service dans les meilleurs délais ou de mettre en place, quand cela est possible, un service de substitution afin de limiter au maximum la gêne pour les Franciliens", précise le communiqué d'Île-de-France Mobilités.

Il n'y a pas de perturbations sur les lignes J, K, R, L et RER D.

  • 16h20 : Reprise du trafic sur l'A13 dans le sens Paris-province

L'autoroute A13 est restée coupée toute une partie de la journée de mardi en raison "de la présence d'une cuvette d'eau de plus d'un mètre de hauteur sur l'ensemble des voies à hauteur d'Orgeval", selon le site d'informations routières Sytadin. A 16h20, la Sanef a indiqué à France Bleu Paris la réouverture de la circulation dans le sens Paris-province, sur deux voies seulement, pour "permettre aux Franciliens de rejoindre leur domicile", précise le gestionnaire. La vitesse est limitée à 70 km/h sur ces deux voies et l'autoroute sera de nouveau fermée à partir de 22h mardi soir. L'A13 reste coupée dans le sens province-Paris entre les échangeurs de Poissy (n°7) et des Mureaux (n°8). L'opération de pompage des pompiers et des agents des autoroutes se poursuit.

Par ailleurs, l'accès à l'A86-Extérieure depuis la D7 à Villeneuve la Garenne est fermé en raison des inondations. Beaucoup d'eau également, sur l' A4 au niveau de Champigny, sur l'A1, dans le tunnel du Landy, ou encore sur l'A3 , au niveau du tunnel de Bagnolet. Redoublez de vigilance. Sur la N6, il n'y a qu'une voie d'ouverte en direction de la province en raison d’inondation au niveau de Montgeron. La nationale 4 est coupée en direction de la province au niveau de Pontault-Combault. Une seule voie de circulation sous le tunnel d'Orly sur la N7 vers la province toujours à cause de la pluie.

  • 15h32 : Après le déraillement du RER B, la RATP "ne sait pas" quand le trafic reprendra normalement 

Le train s'est couché ce mardi matin entre Saint-Rémy-lès-Chevreuse (Yvelines) et Courcelle-sur-Yvette (Essonne), suite à un glissement de terrain. Trois des sept voyageurs ont été légèrement blessés. Ils sont sortis de l'hôpital dans l'après-midi. Le trafic est interrompu entre Orsay-Ville et Saint-Rémy-lès-Chevreuse. Une ligne empruntée par 4500 voyageurs par jour. Des bus de substitutions ont été mis en place : 18 ce mardi matin, 21 cet-après midi, 25 demain. La RATP "ne sait pas" quand le trafic va reprendre normalement sur cette ligne. Les travaux vont durer "quelques jours", voire "quelques semaines" selon Ile-de-France Mobilité.

>>> LIRE NOTRE ARTICLE - Déraillement du RER B : les 3 wagons "tiennent dans le vide"

Au micro de France Bleu Paris, François Durovray, le président Les Républicains du département de l'Essonne, explique qu'il "s'agissait du premier train au départ de Saint-Rémy-lès-Chevreuse, au début de la ligne".  Comme le montrent les photos, "la terre s'est dérobée sous les voies", détaille l'élu. 

  • 15h15 : Le maire des Mureaux demande la reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle

François Garay, le maire des Mureaux, a indiqué à France Bleu Paris qu'il avait l'intention de demander la reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle pour sa commune, victime d'inondations. Plusieurs rues et maisons ont été inondées dans la nuit de lundi à mardi en raison de plusieurs facteurs, selon le maire : les nappes phréatiques étaient pleines, deux petites digues du ruisseau d'Orgeval (en partie enterré et qui passe sous la commune) ont cassé, mais "c'est aussi lié au fait qu'il a fallu vider l'A13 et que l'eau s'est déversé dans les champs", indique-t-il à France Bleu Paris. Plusieurs personnes ont assuré à France Bleu Paris n'avoir jamais vu autant d'eau. Un homme a notamment raconté avoir eu 2,5 mètres d'eau dans sa cave dès 4 heures du matin. Certains habitants sont privés d'eau chaude et d'électricité.

Trois quartiers ont été inondés : Musiciens, Comtesse et Sablons. Dans les quartiers des Musiciens et Comtesse, plus durement touchés, sept familles ont été évacuées dès 9 heures et emmenées vers le gymnase Colette Besson, rue Paul Eluard. Un autre gymnase, rue Salvador Allende, reste ouvert en cas de besoin. Des bus ont été affrétés pour évacuer certains habitants. Une évacuation se prépare aussi les quelque 130 élèves et 65 adultes du lycée François Villon dans le quartier des Sablons, où il y a eu jusqu'à 1 mètre d'eau dans l'un des bâtiments et 70 cm dans un autre.  Le lycée restera fermé mercredi.

Sur sa page Facebook, la mairie des Mureaux indique que "plusieurs écoles du sud de la ville ont également été fermées ce mardi matin". Quatre d'entre elles resteront fermées mercredi dans les trois quartiers touchés. La ville a mis en place un numéro vert : 0 8000 78130

  • Bouafle : Une ville "volontairement isolée"

Près des Mureaux, la ville de Bouafle (2.000 habitants) a été "volontairement isolée", a annoncé le sous-préfet de Mantes-la-Jolie, les routes menant au bourg ayant été fermées pour éviter des accidents dans les rues inondées, "en attendant que le niveau baisse naturellement".

  • 15h : En Seine-et-Marne, les pompiers ont reçu près 700 appels

Principales zones touchées : Chessy, Claye-Souilly, Pomponne, Chambry, Crécy la Chapelle, Rebais, La-Ferté Gaucher où le collège Jean Campin est fermé, et Bellot où l'école primaire est aussi fermée. D'autres établissements scolaires sont inaccessibles où partiellement fermés à Meillerey, Pomponne, Ozoir, Mitry-Mory et Torcy. A Annet-sur-Marne, il a fallu déplacer les pensionnaires de la maison de retraite au premier étage, de même que les pensionnaires de l'EPHAD de Rebais.

  • 12h20 : Une partie de l'hôpital de Longjumeau inondée

Certains locaux de l'hôpital de Longjumeau (Essonne) ont été inondés dans la nuit, mais les urgences et la maternité sont restés ouverts, indique le groupe hospitalier Nord-Essonne dans un communiqué mardi à la mi-journée. 

En concertation avec l'Agence régionale de santé et les hôpitaux environnants, "les nouveaux patients d’obstétrique et de chirurgie ont été orientés vers d’autres services d’accueil des urgences du territoire, poursuit le communiqué. Cette nuit, deux salles opératoires ont dû être fermées ce qui a amené à déprogrammer une partie des interventions non urgentes de la matinée." L'hôpital précise qu'"aucun patient hospitalisé n’a été transféré" et salue le "sang-froid des personnels". La situation devrait reprendre à la normale dans la journée.

A Longjumeau, la police municipale a fait le tour des habitants en rez-de-chaussée ce mardi matin pour les informer sur les tendances pluie et débordements à la hausse. La maire, elle, invite, sur Twitter, les parents d'élèves des écoles Guynemer et Perrault à venir chercher leurs enfants entre 13h30 et 15h "par mesure préventives" en raison des intempéries. Au-delà, il faut les chercher à l'école Hélène Boucher.

  • Images impressionnantes  

Impressionnantes images de stations et de gare La station de métro de la Porte d'Orléans inondée hier.

Dans le Val-de-Marne aussi, cette vidéo de la gare de Villeneuve-Saint-Georges complètement inondée hier soir, est impressionnante.

  • Jusqu'à deux mois de pluie en 24 heures

Certaines villes ont battu des records. La principale : Torcy, en Seine-et-Marne, où il est tombé 108 millimètres d'eau : l'équivalent de quasiment 2 mois de pluie. Du jamais vu dans le secteur. A Orly dans le Val-de-Marne, 75 mm en 24h. A Paris, il est tombé l'équivalent de 41 jours de précipitations, 68 mm.