Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

L’imminente disparition du tramway à Caen : quelles conséquences ?

mardi 7 novembre 2017 à 19:31 Par Didier Charpin, France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Le 1er janvier 2018 marquera la fin de l’exploitation du tramway sur pneus à Caen. Et les usagers devront attendre environ 18 mois avant d’emprunter de nouvelles rames sur des voies entièrement refaites. En attendant ils devront utiliser des bus spécifiques présentés ce mardi.

Ces bus facilement reconnaissables vont remplacer les tramways pendant 18 mois à Caen
Ces bus facilement reconnaissables vont remplacer les tramways pendant 18 mois à Caen © Radio France - Didier Charpin

Caen, France

Quinze ans quasiment jour pour jour après son inauguration (15 novembre 2002), l’actuel tram va définitivement rentrer au dépôt. Ce sera le 31 décembre prochain à 20h. Il sera remplacé courant 2019 par un tramway plus moderne mais après d’importants travaux.

Des bus de substitutions

Pour pallier l’absence des trams les usagers devront utiliser des bus spécifiques qui circuleront sur un parcours au plus proche des actuels TVR. Ces 42 véhicules passeront toutes les 10 minutes sur chaque ligne. Ce qui donnera une fréquence de 5 minutes sur le tronçon commun aux actuelles lignes A et B. Pendant les heures de pointe le délai sera ramené à 3 minutes entre la gare de Caen et le campus nord d’une part, et la gare vers les lycées Fresnel et Rostand d’autre part.

Il s'agira de bus articulés, d'une capacité de 120 places contre 180 pour une rame de tram. Ils seront facilement identifiables avec leur couleur majoritairement orange et le message "je remplace votre tram" inscrit sur les flancs. Ces bus circuleront au plus près des lignes de trams mais avec quelques variantes. Pour l’usager cela se traduira par une perte de temps. La durée de validité des tickets sera donc portée à 1h15, soit 15 minutes supplémentaires. Au-delà de ces bus, d’autres services seront mis en place. Notamment des navettes électriques gratuites du lundi au samedi, entre 12h30 et 20h, sur un tronçon Parc Expo – c'ntre-ville – Bibliothèque Alexis de Tocqueville et Rives de l’Orne. Sinon Twisto va aussi proposer un service de location de vélos longue durée.

Keep calm"

C'est une vaste opération, inévitable avant l'arrivée du futur tram en 2019. Mais au-delà des automobilistes perturbés par les travaux de voiries pour installer les futures voies, les usagers seront invités à faire preuve d'indulgence. En s'inspirant peut-être du slogan présenté ce mardi : "Keep calm... on change de tram".

Ce sera le thème d’une vaste campagne d’information qui sera lancée le 4 décembre, pour présenter en détails les nouvelles modalités de transports publiques dans l’agglomération caennaise. "Keep calm on a retenu ce trait humoristique parce qu’il faut attirer l’attention. Certains ne savent pas encore qu’on va changer le TVR " précise Rodolphe Thomas, vice-président de Caen la Mer en charge des transports. "Dix-huit mois de travaux ce sera compliqué, perturbant mais il faut passer par là pour avoir bientôt un tramway fiable". Reste à savoir si les usagers seront aptes à conserver leur calme…..