Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

L'insécurité routière en hausse dans la Manche : la preuve par les chiffres

-
Par , France Bleu Cotentin

Alors que plusieurs accidents graves ont endeuillé ces derniers jours les routes de la Manche, le décompte des accidents intervenus cette année dans la Manche confirme le sentiment répandu que la route est moins sûre.

La recrudescence des accidents cet été est en partie responsable de la hausse du nombre de victimes sur nos routes.
La recrudescence des accidents cet été est en partie responsable de la hausse du nombre de victimes sur nos routes. © Maxppp - Stéphane Duclet

C'est le chiffre le plus parlant et le plus terrible. Entre le 1er janvier et le 25 août (fin de la semaine dernière), 22 usagers de la route ont trouvé la mort dans le département contre 17 sur la même période, en 2018. Une augmentation du nombre de morts liée à la hausse des décès de pilotes et passagers de deux-roues motorisés (9 en 2019 contre 5 l'an dernier), et au nombre de morts dans des accidents impliquant des voitures (11 contre 5 un an plus tôt). Seul bon résultat, l'absence de décès liés à la circulation de voiturettes sans permis. L'an dernier à la même période, 4 personnes avaient trouvé la mort dans ce contexte. Pour être complet, les statistiques font également état en 2019 des décès d'un cycliste et d'un piéton. 

Un été particulièrement accidentogène

Si les accidents sont plus graves que l'an passé, depuis le début de l'année 2019, ils sont en revanche moins nombreux. Au 25 août dernier, on en comptabilisait 289, soit 6 de moins que l'année précédente. Un résultat qui aurait pu être bien meilleur si l'été n'avait pas été aussi accidentogène cette année. En effet, à la fin juin, le département totalisait 43 accidents de moins que l'année précédente. Mais depuis le 1er juillet, les statistiques s'inversent et chaque semaine, le nombre d'accidents constatés est supérieur à ceux enregistrés sur la même période en 2018. Ainsi, sur les 8 dernières semaines, 90 accidents se sont déroulés sur nos routes contre 63 l'année passée. 

Une tendance constatée par les autorités qui dénoncent un relâchement des comportements et accentuent leur présence sur les routes, pour tenter d'inverser la courbe d'ici la fin de l'année.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu