Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La Brittany Ferries ne reliera plus l'Angleterre depuis Cherbourg

-
Par , France Bleu Cotentin

La Brittany Ferries, en difficulté financière avec la crise du coronavirus, arrête ses liaisons avec l'Angleterre depuis Cherbourg à partir du lundi 7 septembre jusqu'au moins le 1er janvier. Depuis que le Royaume-Uni impose une quatorzaine aux voyageurs français, les annulations se multiplient.

La Brittany Ferries est en difficulté financière avec la crise du coronavirus
La Brittany Ferries est en difficulté financière avec la crise du coronavirus © Radio France - Catherine Grain

Les voyageurs ne pourront plus se rendre en Angleterre depuis le port de Cherbourg au moins jusqu'au 1er janvier. La Brittany Ferries a annoncé dans un communiqué qu'elle arrêtait la liaison Cherbourg-Portsmouth à partir du lundi 7 septembre. La ligne Cherbourg-Poole, fermée depuis fin mars, ne reprendra pas avant la fin de l'année.

Une partie du personnel naviguant sera mis au chômage partiel.  Il s'agit d'une mesure d'économie pour la compagnie maritime en difficulté financière avec la crise du coronavirus. Depuis la mise en place mi-août d'une quatorzaine obligatoire au Royaume-Uni pour les voyageurs français, près de 65.000 passagers ont annulé leurs réservations. 

75% des revenus

Après un printemps quasiment à vide avec le confinement, l'été n'a pas permis de redresser la barre. La Brittany Ferries espérait 350.000 voyageurs, moitié moins que d'habitude. Ils ont finalement été moins de 200.000. Le trafic de passagers représentant 75% de ses revenus, la compagnie a préféré se concentrer sur les lignes les plus fréquentées comme la liaison Caen-Portsmouth.  

Le gouvernement s'est dit prêt à aider l'entreprise basée dans le Finistère, des réunions sont organisées cette semaine à ce sujet entre sa direction et le ministère des Transports. 

Le port de Cherbourg perd plus de la moitié de son activité

Cette annonce est également un coup dur pour le port de Cherbourg. "Il y aura quatre jours par semaine sans escale de transmanche", précise Philippe Deiss, directeur de Ports de Normandie. "Ce sont des décisions très lourdes que l'on comprend compte-tenu de la complexité de la situation."

"Sur une année classique, le trafic vers l'Angleterre représentait plus de la moitié de l'activité en termes de passagers et de fret", poursuit-il.  Les navires de la Brittany Ferries devraient faire leur retour au 1er janvier, date d'entrée en vigueur du Brexit. "C'est un mouvement très compliqué : continuer à investir pour préparer le retour des escales et puis des mesures qui pourraient aller jusqu'au chômage technique puisque l'activité aura disparu plus de la moitié de la semaine."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess