Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La Canebière, futur royaume des piétons à Marseille

-
Par , France Bleu Provence

Le bas de la Canebière est en travaux depuis des mois. Le projet de piétonnisation est en passe de voir le jour. Réduire la pollution, redorer l'image de l'hyper-centre et le rendre plus agréable, les objectifs sont louables, mais qu'en pensent les Marseillais ?

La Canebière est désormais en partie réservée aux piétons.
La Canebière est désormais en partie réservée aux piétons. © Radio France - Claire Leys

Les travaux du bas de la Canebière, portés par la métropole Aix-Marseille et co-financés avec le département et la Ville doivent prendre fin en décembre 2019. Il faut encore slalomer pour éviter les engins de chantier aux abords du Vieux-Port mais Christophe, cycliste, se réjouit de voir Marseille changer de visage. "Je ne dois plus faire attention aux voitures, c'est vraiment agréable de pouvoir circuler à vélo en sécurité !"

Autre avantage, la vue. "Avant je ne voyais que des 4x4 et des berlines, se souvient Gérard, qui tient un bar-tabac en bas de la Canebière. Pour les touristes, c'est mieux, ils vont avoir droit à une belle avenue."

Des meilleures photos pour les touristes et moins de galère pour Charlotte, Marseillaise. Avant les travaux, il fallait presque un diplôme pour réussir à circuler avec une poussette, selon elle. "Marseille n'est pas du tout adaptée aux familles et aux personnes en fauteuil roulant ! Peut-être que la disparition des voitures permettra de faciliter les déplacements."

Les travaux du bas de la Canebière doivent se terminer en fin d'année.
Les travaux du bas de la Canebière doivent se terminer en fin d'année. © Radio France - Claire Leys

Charlotte est pleine d'espoir mais la Marseillaise pointe un problème : celui des transports en commun, "trop peu développés". Trois arrêts de bus ont été supprimés (Canebière – Vieux-Port, Canebière – Saint-Ferréol et Noailles). Eric, Marseillais lui aussi, renchérit : "Evidemment, on doit réduire les voitures en ville. Mais il faut créer des alternatives. Je viens de quitter une amie qui a dû mal à se déplacer. Elle s'est garée dans le quartier... Le parking lui a coûté 26 euros !" Des navettes gratuites entre la périphérie et le centre, des bus plus réguliers et performants, des parkings abordables... Les idées fusent. 

Au-delà de la Canebière

Si la majorité des habitants rencontrés sont favorables à la piétonnisation, beaucoup émettent la même critique : il faut penser à tout le monde. D'ailleurs, à côté des immenses panneaux de la Métropole intitulés "Marseille change", on peut lire aussi des tags "Noailles, huit morts, on oublie pas", en référence aux effondrements de la rue d'Aubagne, il y a un an. 

La piétonnisation du bas de la Canebière doit s'achever à la fin de l'année. Le projet de rénovation du quartier de Noailles, lui, reste au stade de projet. Une cinquantaine d'immeubles appartenant à la Ville sont toujours en ruines, selon une récente enquête de Marsactu. À quelques mois des élections municipales, la belle piétonnisation sera certainement mise en avant par les successeurs déclarés du maire Jean-Claude Gaudin. Mais les Marseillais eux n'oublient pas le chantier colossal qui se cache juste derrière.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess