Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

La circulation autour du Lac Kir est difficile aux heures de pointe

lundi 4 septembre 2017 à 19:05 Par Thomas Nougaillon, France Bleu Bourgogne

D'importants travaux viennent de se terminer sur une portion de 2,7 kilomètres sur la RD 905. Celle qui permet de relier Dijon à Plombières-lès-Dijon. Si la plupart des automobilistes se disent satisfaits des aménagements réalisés, d'autres déplorent des bouchons à certaines heures de la journée.

Sur 2,7 kilomètres entre Dijon et Plombières la RD 905 est devenue une route à deux voies
Sur 2,7 kilomètres entre Dijon et Plombières la RD 905 est devenue une route à deux voies © Radio France - Thomas Nougaillon

21000 Dijon, France

Quelques mois après les très importants travaux de voiries qui ont eut lieu entre l'été 2016 et juin 2017 aux abords du Lac Kir pour créer des voies de bus et de vélos, des carrefours avec feux tricolores et deux voies de circulation de 3m50 chacune en lieu et place de la 2x2 voies... Comment roule t-on désormais sur cette route très fréquentée? Cette section* longue de 2,7 km de la RD 905 qui peut voir passer jusqu'à 18 000 véhicules par jour? France Bleu Bourgogne se pose la question. Il faut dire que cette route est très importante pour la plupart d'entre nous puisqu'elle permet de relier Dijon à Plombières-lès-Dijon et elle dessert notamment l'échangeur de la LiNO et l'Autoroute A38.

Vue d'une partie des nouveaux aménagements réalisés sur la RD 905 - Radio France
Vue d'une partie des nouveaux aménagements réalisés sur la RD 905 © Radio France - Thomas Nougaillon

Si après le départ des pelleteuses et des engins de chantiers de nombreux automobilistes se disent satisfaits, d'autres pointent du doigt des difficultés récurrentes à certaines heures de la journée c'est le cas de Lisa. Cette jeune femme vit dans une maison située à Plombières en bordure de la RD 905: "à 17 heures il faut éviter il y a de gros bouchons vers l'hôpital de La Chartreuse, après on est à Dijon, ce n'est pas comme dans les grandes villes, ça reste acceptable". Jean, un autre automobiliste confirme: "aujourd'hui aux heures de pointe ça circule plus ou moins bien, je trouve pas vraiment utile la voie des bus, parce que les fréquences des bus ne sont pas énormes et les bouchons provoquent autant, si ce n'est plus de pollution". Cette dame va plus loin: "c'était mieux avant -dit-elle- parce que c'était un flux qui allait bien, je ne vois pas pourquoi ils ont changé?"

L'avis de certains automobilistes

Le nouveau carrefour qui permet d'accèder au CHS La Chartreuse et à la Fontaine d'Ouche à droite et à la rue de Chèvre Morte à gauche - Radio France
Le nouveau carrefour qui permet d'accèder au CHS La Chartreuse et à la Fontaine d'Ouche à droite et à la rue de Chèvre Morte à gauche © Radio France - Thomas Nougaillon

Il y a bien des bouchons aux heures de pointe reconnaît Xavier Barrois, directeur général des services au Conseil départemental, maître d'oeuvre de ce vaste chantier "s'il y a des bouchons c'est dû à l'affluence des véhicules à certains moments de la journée (...) c'est dû aussi au caractère d'aménagement urbain d'une voie qui était auparavant plutôt une pénétrante et qui aurait sans doute était un peu plus modérée en terme d'engorgement si on avait réussi à faire passer la LiNO à deux fois deux voies".

Xavier Barrois Directeur Général des Services au Conseil départemental de Côte-d'Or

Xavier Barrois directeur général des services au Conseil départemental de Côte-d'Or - Aucun(e)
Xavier Barrois directeur général des services au Conseil départemental de Côte-d'Or - DR

Les travaux qui viennent de s'achever sur la RD905 ont coûtés 2,4 millions d'euros. Le but au départ était de mettre en sécurité les abords du lac Kir où se déplacent de nombreux piétons et cyclistes sans parler des bus et des voitures. Ce sont aussi des travaux d'accompagnement vers la LiNO. La LiNO pour laquelle le Conseil départemental milite pour le passage en 2x2 voies. Ces travaux ont été co-financés par: l'État (27,5%), la Région Bourgogne-Franche-Comté (25%), le Conseil départemental (25%) et le Grand Dijon (22,5%). C'est le Conseil départemental qui était le maître d'ouvrage.