Transports

La circulation des TER interrompue sur la "virgule de Sablé"

Par Bertrand Hochet et Ruddy Guilmin, France Bleu Armorique, France Bleu Loire Océan, France Bleu Maine et France Bleu Mayenne vendredi 29 septembre 2017 à 10:34

Seuls les TER sont concernés par cette suspension de trafic
Seuls les TER sont concernés par cette suspension de trafic © Radio France - Emmanuel Sérazin

La circulation des TER est suspendue jusqu'à nouvel ordre sur la virgule de Sablé. Un "dysfonctionnement électrique" est à l'origine de cette décision prise "pour des raisons de sécurité". Le temps de parcours pour les voyageurs est rallongé d'au moins trois quarts d'heure.

Mise en service il y a moins de trois mois, la "virgule de Sablé" connaît son premier couac. Depuis ce jeudi soir, le trafic des TER est totalement interrompu sur cette voie permettant de relier la ligne classique Paris-Nantes à la nouvelle LGV Bretagne. La faute à un dysfonctionnement électrique : "Au cours des mesures de surveillances effectuées mi-septembre sur cette voie nouvelle, nous avons observé un problème de contact électrique entre le train et le rail", souligne la communication de la SNCF. Autrement dit : le fonctionnement des systèmes permettant de déclencher les feux ou les aiguillages au passage du train n'est pas certain à 100%.

Conséquence : la situation ne permet pas d'assurer "la sécurité totale des trains circulant à pleine vitesse", poursuit la SNCF. C'est pourquoi le trafic est suspendu jusqu'à nouvel ordre. Combien de temps cela va-t-il durer ? Probablement plusieurs jours, au minimum. Des techniciens d'Eiffage Rail Express, le constructeur de la voie, et de la SNCF ont été mobilisés pour déterminer les causes de cette situation, et notamment comprendre si le problème vient de la voie ou des trains. On devrait en savoir plus lundi.

Temps de parcours rallongés

Grâce à cette virgule, la SNCF avait pu mettre en place une nouvelle ligne TER Nantes-Rennes passant par Angers, Sablé et Laval. Mais jusqu'à nouvel ordre, les usagers de cette ligne devront de nouveau passer par Le Mans et changer de train. Le temps de parcours est donc rallongé : il faut prévoir entre trois quarts d'heure et une heure de temps de plus. Ce problème n'impacte pas du tout la circulation des TGV.