Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La compagnie Finistair va desservir Belle-Île-en-Mer depuis Brest et Vannes

La compagnie aérienne Finistair proposera dès le 15 mai des vols vers Belle-Île depuis Brest et Vannes. Ils seront opérés chaque samedi et chaque lundi dans les deux sens jusqu'au 2 octobre.

La petite compagnie Finistair, rachetée en 2020, dispose désormais de deux appareils de 9 places.
La petite compagnie Finistair, rachetée en 2020, dispose désormais de deux appareils de 9 places. - Groupe W3

Elle exploite depuis 40 ans la plus petite ligne d'Europe (Brest-Ouessant, 18 minutes de vol), mais regarde désormais plus loin. A partir du 15 mai, la compagnie Finistair lance deux nouvelles lignes à destination de Belle-Île-en-Mer, depuis Vannes (99 euros l'aller) et Brest (149 euros). L'avion, un Cessna Grand Caravan de 9 places, décollera de Brest le samedi matin et le lundi midi pour se poser à l'aérodrome de la commune de Bangor, puis repartira vers Vannes pour revenir à Belle-Île avant de rentrer à Guipavas. La réservation est d'ores et déjà ouverte sur le site internet de Finistair.

La tendance est aux destinations régionales

Privatisée en 2020 lors de son rachat par le groupe W3, l'entreprise veut répondre à de nouveaux besoins touristiques. Dans un communiqué, Loïc Andro, directeur général de Finistair, estime qu'avec "la crise sanitaire et la fermeture de nombreuses lignes aériennes mais aussi avec le contexte écologique, la tendance s’oriente de plus en plus vers la desserte de destinations plus régionales qu’internationales. Notre ambition chez Finistair est de faire redécouvrir nos régions. À l’inverse des « grosses » compagnies, nous opérons ainsi sur des destinations de proximité, avec des avions légers, plus économes en CO² que les gros porteurs."

Jusqu'à présent, seul l'aéroport de Lorient proposait une ligne régulière vers Belle-Île. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess