Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

La Corse travaille aux transports de demain

samedi 5 novembre 2016 à 20:04 Par Patrick Rossi, France Bleu RCFM

Comment vous déplacez-vous ? C'est en substance la question qui sera posée à 9.000 personnes dans le cadre de l'enquête lancée en partenariat par la CTC, les deux départements, la CAPA, la CAB et l'Etat.

Comment vous deplacez-vous? La Corse mène l'enquête sur les transports de demain
Comment vous deplacez-vous? La Corse mène l'enquête sur les transports de demain © Getty -

Corse

Cette enquête dont le coût global est de 700.000 euros est placée sous la maîtrise d’ouvrage de l’Agence d’Aménagement Durable, de Planification et d’Urbanisme de la Corse (AAUC) et prévue dans le PADDUC. L'objectif est de recenser les besoins des usagers pour améliorer leur mobilité. Mais il faut aussi diminuer la pollution puisque sur les 2 millions de tonnes de CO2 de gaz à effet de serre que produit la Corse, 45% sont principalement dus au transport routier. C'est aussi un enjeu collectif pour l'aménagement du territoire.

Cette enquête est un outil d'aide à la décision pour les futurs investissements en infrastructures. Et ce volet du PEI s'élève à 252 millions d'euros, plus 30 millions sur 5 ans concernant le transport. Mais, selon l'Etat, il faut savoir anticiper sur l'après Programme Exceptionnel d’Investissements.

Benoit Bonnefoi, secrétaire général pour les affaires corses

Et c'est bien cet enjeu de " territoire à énergie positive" qui intéresse la Communauté d’Agglomération de Bastia.

Julien Morganti, vice président de la communauté d'agglomération de Bastia