Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

La Corse veut attirer les visiteurs de dernière minute

-
Par , , France Bleu RCFM

L'Agence du tourisme de la Corse a lancé une vaste campagne promotionnelle en partenariat avec cinq compagnies aériennes et maritimes, ainsi que les chambres de commerce et d'industrie. L'objectif est d'attirer sur l'île des visiteurs de dernière minute, avec des prix de transport alléchants.

Aéroport de Poretta
Aéroport de Poretta © Maxppp - Maxppp

Corse, France

Des vols à partir de 9 euros

Un vol Madrid-Bastia à 9 euros, un Paris-Ajaccio à 37 euros, ou une traversée Ajaccio-Marseille à 34 euros, ces prix d'appel ont pour but de déclencher l'achat d'un séjour de dernière minute "C'est le prix qui devient l'élément d'attraction. Une fois qu'on a saisi le vacancier par un prix de transport, derrière, ce dernier va chercher tout seul son offre d'hébergement, de service et d'activité." précise Daniel Charavin, le directeur de l'Agence du tourisme de la Corse. Dans l'aérien, deux compagnies low cost, Easyjet et Volotea participent à l'opération et proposent des vols qui traditionnellement ne font pas le plein au mois de juillet. Dans le maritime, la Corsica Ferries, la Corsica Linea et la Meridionale sont les trois compagnies à avoir joué le jeu.

Une campagne de communication concentrée sur les réseaux sociaux 

Les offres seront présentes sur les réseaux sociaux, notamment Facebook et Instagram. Pour ce qui est de la diffusion, ce seront de grandes plateformes internationales comme Expedia et Easyvoyages qui s'en chargeront. Une stratégie que l'ATC espère gagnante, comme le précise son directeur Daniel Charavin "Ce qui nous intéresse avec ces grands opérateurs c'est qu'ils ont de la donnée et des clients. [...] Quelqu'un qui est à Madrid aura par exemple l'information qu'il y a un vol Madrid-Ajaccio ou Madrid-Bastia à tel prix, c'est donc extrêmement ciblé. [...] Aujourd'hui, il y a une manière de communiquer, nos offres et la promotion de la destination vont de plus en plus passer par le digital car nous arrivons directement à cibler les individus."

Daniel Charavin, directeur de l'Agence du tourisme de la Corse

Au total, 800 000 euros sont investis par l'ATC et ses partenaires.