Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports DOSSIER : La RCEA, "route de la mort"

La Cour des comptes demande d'accélérer l'aménagement à 2 x 2 voies de la RCEA

mardi 29 mai 2018 à 18:22 Par Emmanuel Moreau, France Bleu Pays d'Auvergne

La cour des comptes s'invite dans le dossier RCEA. Elle vient de contrôler la gestion de ce projet et du retard de l'aménagement à 2 fois 2 voies. Les magistrats estiment qu'une remise à plat du dossier est nécessaire.

La RCEA et des camions: une image quotidienne
La RCEA et des camions: une image quotidienne © Radio France - Emmanuel Moreau

Auvergne, France

On ne s'attendait pas vraiment à ce qu'une institution comme la Cour des comptes se penche sur un dossier routier comme celui de la RCEA. Son référé publié ce mardi matin est donc une surprise, un référé daté du 16 mars dernier mais la Cour des comptes a attendu la réponse du gouvernement (cosignée par Nicolas Hulot, le ministre de la transition écologique et solidaire, et Elisabeth Borne, la ministre chargée des transports) pour le rendre public. 

Pour la Cour des comptes, le dossier de la RCEA n'a que trop traîné. Ce projet remonte à 1983 et est loin d'être achevé 35 ans plus tard. Pour accélérer la mise à 2 x 2 voies dans l'Allier, la Nationale 79 sera concédée sur 90 kilomètres, de Digoin à Montmarault, avec trois barrières du péage sur le trajet. Le concessionnaire devrait être connu d'ici la fin de l'année et les travaux pourraient être bouclés en 2021. Quant à la Saône et Loire, c'est l'Etat qui se chargera de la mise à 2 x 2 voies, avec le risque d'attendre encire une douzaine d'années pour la fin des travaux.

Le projet de concession de la RCEA - Aucun(e)
Le projet de concession de la RCEA - Dossier d'enquête d'utilité publique

Prendre en compte la sécurité routière

Pour la Cour des comptes, les études économiques et sociales sur les travaux d'élargissement sont obsolètes. Elles ont une vingtaine d'années et n'ont pas été mises à jour. Pourtant le trafic a explosé depuis, en particulier le trafic de poids lourds, 7 à 8.000 chaque jour. La RCEA est devenue "la route de la mort". La Cour des Comptes souhaite donc que ces études, orientées à l'origine sur la problématique l'aménagement du territoire, soient refaites en considérant d'abord la sécurité routière et si nécessaire de classer cet investissement comme prioritaire, pour qu'il puisse être réalisé le plus vite possible, en particulier pour la partie Saône et Loire.

Une prise de position qui ne devrait pas changer grand chose. Dans la réponse du gouvernement, Nicolas Hulot et Elisabeth Borne rappellent qu'une nouvelle étude coûte cher, que les déclarations d'utilité publiques sont déjà validées et que de toute façon le projet d'élargissement de la RCEA est prioritaire. Enfin les ministres précisent que  le diagnostic de sécurité routière sera réactualisé l'année prochaine